Kevin Gausman n’est pas à Toronto pour remplacer Robbie Ray

Actualité

Raphael Simard

Publié le 6 avril 2022 à 18h00

L’an dernier, Robbie Ray a connu la saison de sa vie. À sa dernière année sous contrat à Toronto, le gaucher a remporté le Cy Young dans l’Américaine.

Un autre qui a connu la saison de sa carrière, c’est Kevin Gausman, qui est venu en quelque sort remplacer la perte de Robbie Ray à Toronto.

Cependant, le principal intéressé n’est pas au Canada pour remplacer Ray. Il est là pour être lui-même, pas pour imiter un autre artilleur.

Reste que la comparaison entre les deux lanceurs est valide. Les deux ont connu leur meilleure saison en carrière en 2021, ont obtenu un contrat d’environ le même salaire (115 millions de dollars pour Ray et 110 M$ pour Gausman) et la même longévité (cinq ans). Les deux en seront à leur première saison avec leur nouvelle équipe et seront des rouages importants.

Le droitier torontois est flatté d’être comparé avec le récipiendaire en titre du Cy Young, mais lui, il est là pour jouer sa game.

Mais je ne vais pas aller là-bas et essayer d’être Robbie Ray. Ce n’est pas moi. Je vais sortir et faire ce que je peux contrôler et ce que je peux contrôler est ce que j’apporte au stade chaque jour – un état d’esprit et une expérience pour aider ces jeunes gars s’ils en ont besoin.

Kevin Gausman

En tant que deuxième lanceur de l’équipe, c’est samedi que le nouveau protégé des Blue Jays lancera pour la première fois officiellement dans son nouvel uniforme. Pour l’occasion, il affrontera Marcus Semien et les quatre autres bons frappeurs des Rangers.

10e manche
  • Qu’en dites-vous?
  • Les Brewers dans l’action.
  • Se verra-t-il offrir un contrat?
  • Ça brasse à Cincinnati.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Kevin Gausman

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois