Juan Soto ne peut pas être la seule acquisition des Yankees

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 décembre 2023 à 18h03

Les Yankees de New York ont frappé un énorme coup en vue de la saison 2024 : ils ont mis la main sur les services de Juan Soto. Ils sont redevenus les Yankees.

On savait que le club du Bronx allait vouloir tenter de grandes choses pour 2024 après une saison 2023 (très) difficile, mais d’aller chercher un tel joueur de location en est la preuve.

Parce que oui, Soto est un gars qui sera agent libre dans un an. Il ne veut pas négocier dès maintenant pour toucher le gros lot sur le marché dans un an.

Et ça, les Bombardiers le savent. Le DG Brian Cashman a dit qu’il se doutait que ça pourrait être un projet d’un an seulement.

Son objectif sera donc de plaire au joueur en espérant que ce dernier signe à long terme l’hiver prochain, quand il sera libre.

Mais à court terme, le (vrai) objectif est de gagner un titre en 2024.

On va s’entendre sur quelque chose : l’arrivée de Juan Soto est un excellent début vers l’excellence en 2024. Mais si le club ne fait rien d’autre, la saison morte sera quand même une déception.

Pourquoi? Parce que le club a encore de nombreux problèmes à régler. Et je vais vous en parler.

En 2023, le désintérêt des fans des Yankees envers leur club était immense. Malgré sa fiche de 82-80, teintée par les releveurs du club, les matchs n’étaient pas regardables à la fin de la saison.

Est-ce que seul Soto va aider à changer ça? Oui. Mais est-ce qu’il va changer ça à lui seul? La réponse est non, malheureusement pour les fans du club.

Je ne compare pas les deux équipe en tant que tel, mais les Angels avaient Mike Trout et Shohei Ohtani pendant des années et ils n’ont rien fait.

Si les Yankees se fient seulement sur deux frappeurs (incluant un Aaron Judge qu’on dit en santé), ça ne changera pas à New York.

Rappelons que ce même Juan Soto, aussi bon soit-il, n’a pas aidé les Padres à faire les séries. Et en 2023, il a été excellent, Soto.

Les Yankees ont un DJ LeMahieu vieillissant – qui va jouer au troisième but, ce qui n’est pas idéal. Ils ont Anthony Rizzo, qui a été blessé en 2023. Ils ont Giancarlo Stanton, qui se blesse toujours selon le DG.

Ils ont Anthony Volpe, qui n’est pas encore pleinement développé. Ils ont Alex Verdugo, un cancer dans le vestiaire. Ils ont Gleyber Torres, un excellent frappeur qui approche de l’autonomie.

Il est possible que Soto améliore ces gars-là, mais plusieurs d’entre eux ont mal paru en 2023. Attendons avant de magiquement leur prédire une belle saison.

Il est possible que les gars fassent mieux. Mais comment en être sûr?

Notons aussi qu’Aaron Judge devra maintenant jouer au champ centre quand tout le monde sera en santé. Les Yankees prendront le risque de le placer au champ centre en 2024. Il va se blesser, non?

Dans les faits, pour placer Juan Soto dans la droite et Alex Verdugo dans la gauche, c’est un mal nécessaire. Et comme Trent Grisham, aussi obtenu de San Diego, ne jouera pas tous les jours…

L’arrivée de Soto, aussi bonne soit-elle au bâton dans un Yankee Stadium qui favorise les gauchers, coupe de la latitude pour le gérant Aaron Boone au niveau défensif.

Rappelons aussi que DJ LeMahieu jouera loin de sa zone de confort. Défensivement, les Yankees ne sont pas parfaits, disons.

Mais l’arrivée de Soto, un joueur qui a été le sujet de plusieurs discussions cet été entre les Yankees et les Padres, a aussi fait mal à d’autres aspects, dont la rotation.

La rotation des Yankees a eu des problèmes en 2023 et elle s’est affaiblie suite à la transaction. Pourquoi? Parce que Michael King est parti.

Est-ce que c’était la chose à faire pour obtenir Soto? Évidemment… mais ça n’empêche pas que ça fait mal au club.

King a fini la saison comme partant et il a très bien fait. Ce sont les Padres qui vont récolter les fruits des efforts des Bombardiers sur celle-là.

En 2023, seuls deux lanceurs ont effectué plus de cinq départs et ont maintenu une moyenne de points mérités de moins de 4.00 : Gerrit Cole… et King.

Ah, pour ce que ça vaut : Cole a aussi perdu, dans la transaction, son receveur personnel. Kyle Higashioka et lui s’entendaient bien.

En 2023, les Yankees avaient la 18e meilleure moyenne de points mérités de la ligue chez les partants. C’était déjà un besoin criant et ce l’est encore plus.

Le besoin de frappeurs gauchers pour le champ extérieur (Verdugo, Grisham et Soto) a été rempli à merveille, au moins.

Qu’est-ce qui nous assure que Carlos Rodon et Nestor Cortes Jr. reviendront au sommet en 2024? Rien, pour le moment.

C’est pour ça que je dis que ça va en prendre plus.

Ce n’est pas pour rien que Yoshinobu Yamamoto, qui aimerait lancer à New York, est LA nouvelle priorité des Yankees en ce moment.

Les Padres, même s’ils ont bien entouré Soto, n’ont pas réussi à trouver la formule parfaite pour gagner avec lui. Vous me direz que quelque chose cloche, là-bas, mais quand même.

Est-ce que les Yankees vont réussir, eux?

Le baseball est le sport collectif le plus individuel qui soit. Si Soto ne se présente pas au bâton au bon moment du match, il peut ne pas pouvoir changer l’allure d’une rencontre.

Et même s’il se présente, aussi bon soit-il, il a sept chances sur dix d’échouer.

Un club n’est pas à l’abri d’un releveur qui l’échappe ou d’une vedette incapable de faire la différence. Et parfois, les frappeurs n’y peuvent rien.

C’est sûrement pour ça que Judge est le premier à arriver à la même conclusion que moi : Soto est un (excellent) point de départ, mais ça en prend plus.

Il y a du positif pour les Yankees. Ils mettent de la pression sur Toronto pour signer Shohei Ohtani. Ils se trouvent une arme de qualité contre les lanceurs des Orioles. Ils vont chercher une machine de baseball.

Mais ça ne doit pas être la seule chose que le club va faire.

10e manche
  • Un bilan mitigé pour Soto (qui revient dans l’Est) à San Diego.
  • San Diego s’est essayé sur Anthony Volpe et Jasson Dominguez, mais Brian Cashman a dit non.
  • George Steinbrenner a toujours considéré le Bronx comme la Mecque du baseball, là où les meilleurs devaient être. Il serait content d’avoir Juan Soto.
  • Michael King remercie les Yankees.
Tags:

Juan Soto, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard