Elly De La Cruz est ouvert à changer de position en 2024

Actualité

Félix Forget

Publié le 24 décembre 2023 à 17h00

À son arrivée dans les Majeures en 2023, Elly De La Cruz n’a pas tardé à se faire connaître des amateurs de baseball. Le joueur d’arrêt-court des Reds, qui a l’air d’un spécimen créé en laboratoire, a marqué les esprits par la puissance brute de son jeu.

Que ce soit par la force avec laquelle il frappe une balle, par la puissance de ses relais ou par sa vitesse pure sur les sentiers, il est un joueur extrêmement spectaculaire.

Pour ce qui est des statistiques, ça n’a pas été parfait (ligne de frappe de .235/.300/.410), mais c’est loin d’être catastrophique pour une recrue de 21 ans.

Or, quand on le regarde jouer, on peut se demander si son avenir est réellement à l’arrêt-court. Après tout, il est bâti comme un voltigeur, et malgré ses jeux spectaculaires à la position #6, on peut se demander si son avenir n’est pas ailleurs.

Et la bonne nouvelle pour les Reds, c’est que EDLC est prêt à changer de position en 2024 pour aider le club. C’est ce qu’il a révélé à Charlie Goldsmith, du Cincinnati Enquirer.

En 2023, ses métriques en défensive étaient beaucoup plus encourageantes au troisième but, si bien que c’est une avenue qui pourrait être considérée. Mais pour De La Cruz, tant qu’il peut jouer aussi souvent que possible et aider les Reds, il est prêt à jouer n’importe où.

Et avec la congestion à l’avant-champ des Reds, il pourrait être forcé de se concentrer sur sa polyvalence pour obtenir du temps de jeu. Jonathan India pourrait être échangé, mais malgré tout, la présence des Matt McLain, Noelvi Marte, Christian Encarnacion-Strand et Jeimer Candelario fait en sorte qu’il y a déjà pas mal de monde.

De La Cruz risque d’avoir ses opportunités à l’arrêt-court et au troisième but, mais je m’attends à voir les Reds être créatifs et essayer de l’utiliser à toutes les sauces. La vitesse et le bras du jeune font en sorte qu’il a les outils pour exceller au champ extérieur, et j’ose croire qu’on va tenter l’expérience.

Ce sera à suivre, donc, mais attendez-vous à voir EDLC être polyvalent en défensive en 2024. Et puisque ça ne semble pas le déranger, tout le monde y gagne.

Tags:

Elly de la Cruz, Reds de Cincinnati

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Maxime Trudeau