Édouard Julien parmi l’élite du baseball dans une prestigieuse catégorie

Actualité

Maxime Trudeau

Publié le 27 décembre 2023 à 20h00

L’année 2023 tire bientôt à sa fin, ce qui est synonyme de bilan de fin d’année. Au niveau national, il y a, à mon sens, un Québécois dont on ne parle malheureusement pas assez. Celui-ci s’est vraiment démarqué par son talent et son charisme. Cet homme : Édouard Julien.

Le natif de la ville de Québec a contribué à faire rayonner le Québec aux quatre coins de l’Amérique. Sa prestance, sa fougue et ses stats parlent d’elles-mêmes. Il a réussi à s’implanter comme un joueur régulier des Majeures et un élément clé de sa formation à sa saison recrue, ce qui n’est pas peu dire!

Dans une belle catégorie

Lorsque l’on prend le temps de regarder jouer Julien, un aspect de son jeu qui est particulièrement marquant est sa patience à la plaque. Au-delà de sa patience, c’est son œil au bâton qui fait de lui un frappeur redoutable.

En effet, le jeune homme de 24 ans s’élance rarement sur des tirs hors de la zone des prises. C’est une qualité extraordinaire à avoir dans son coffre à outils de frappeur!

Pour confirmer le tout, une statistique fort éloquente parle d’elle-même. Lors de la plus récente campagne, le joueur des Twins du Minnesota s’est classé au cinquième rang de la MLB en ce qui a trait au ratio de but sur balles parmi les frappeurs comptant plus de 400 présences au marbre.

Qui le devance, vous vous demandez sûrement? Dans l’ordre :

  • Aaron Judge
  • Juan Soto
  • Kyle Schwarber
  • Andrew McCutchen

On parle ici de frappeurs élites du baseball, reconnus par tout le monde pour leur formidable coup de bâton, rien de moins!

Julien est encore jeune et il ne peut que continuer de s’améliorer. Le meilleur est indéniablement à venir dans son cas.

Une pensée pour le baseball de Québec

Pas plus tard que ce matin, je visionnais le reportage Le Naturel, produit par RDS, sur la vie de Michel Laplante. Je l’avais jadis enregistré, mais pas encore regardé, faute de temps. Être prof de français vient avec son lot de corrections!

Dans l’excellent reportage, on apprend à connaître monsieur Laplante, un homme passionné par la vie et le baseball. Son histoire est fascinante. On constate rapidement toute l’importance qu’a Michel Laplante dans le monde du baseball dans la région de la Capitale Nationale, que ce soit par l’ensemble de son travail avec les Capitales de Québec, son implication dans la compagnie de bâton B45 ou encore et surtout le projet du dôme (bulle) pour permettre aux jeunes joueurs et joueuses de balles de pratiquer leur sport qu’ils aiment tant 365 jours par année. Cet homme est un héros de l’ombre, rien de moins. 

Tel que stipulé par Marc Griffin dans le reportage, l’implication de monsieur Laplante a sans aucun doute permis à un gars comme Édouard Julien d’être un joueur de baseball au sein de la meilleure ligue au monde.

Si on veut aussi permettre à d’autres jeunes de réaliser leur rêve et d’accomplir de grandes choses dans la vie comme Édouard Julien le fait, il faut plus d’homme de l’étoffe de Michel Laplante.

D’ailleurs, monsieur Laplante, si jamais vous venez à lire ces quelques lignes, nous devrions nous parler pour rédiger un article sur vous ;)

Tags:

Édouard Julien, Twins Du Minnesota

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois