Échanger Santiago Espinal était devenu nécessaire à Toronto

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 21 mars 2024 à 8h30

Les Blue Jays de Toronto, hier soir, ont annoncé la transaction impliquant Santiago Espinal. L’ancien joueur des Blue Jays est maintenant un membre des Reds de Cincinnati, qui a besoin de profondeur à l’avant-champ.

En retour, l’espoir Chris McElvain s’en vient à Toronto.

Espinal était apprécié à Toronto par ses coéquipiers et là, le club l’a échangé contre un joueur qui ne sera pas dans les Majeures cette saison. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que c’était devenu nécessaire.

Pourquoi? Plusieurs raisons.

1. Avec Cavan Biggio et Isiah Kiner-Falefa qui sont possiblement les gars qui vont prendre des tours réguliers au deuxième et troisième but, Espinal n’avait pas de poste de partant en vue.

Il ne jouait pas comme un partant de toute manière.

2. Ernie Clement (qui risque de faire le club) et Davis Schneider auraient eu plus de temps de jeu que lui. Avec quatre joueurs du « même moule » avec le club (dans le sens qu’ils sont des gars à l’avant-champ qui ne joueront pas 162 matchs), c’était un peu trop.

Voilà qui est réglé.

3. En envoyant son salaire de 2.75 M$ ailleurs, les Blue Jays sauvent de l’argent. Si Daniel Vogelbach ou Joey Votto fait le club (à 2M$ chacun), cela va leur faire de la place.

Rappelons que la masse salariale à Toronto n’a jamais été aussi élevée et que le DG a dit que pour ajouter, il allait falloir soustraire.

4. Danny Jansen étant blessé, il faudra ajouter un receveur à l’alignement de 40 joueurs – et l’espoir acquis de Cincinnati n’y est pas. Et si Vogelbach/Votto fait le club, ça va prendre une autre place.

En voilà au moins une. En trouver une deuxième ne sera pas simple, comme personne n’est visiblement blessé à long terme.

Tout ça mis ensemble fait en sorte que Santiago Espinal est parti. Peut-être que ça va mal passer dans le vestiaire, mais sur le terrain, c’était possiblement la chose à faire.

L’envoyer à Buffalo était possible, mais l’ancien all-star de 2022 méritait peut-être un peu plus de respect… et surtout, cela n’aurait pas permis de libérer une place sur l’alignement de 40 joueurs.

Voilà donc les Blue Jays avec un portrait un peu plus clair pour la suite des choses.

Dans les faits, quand on regarde ça, on peut penser qu’avec le camp qui achève, les 13 joueurs qui commenceront la saison dans les Majeures au point de vue offensif sont les suivants :

  • Brian Serven (ou un autre receveur, en attendant le retour de Danny Jansen)
  • Alejandro Kirk
  • Justin Turner
  • Vladimir Guerrero Jr.
  • Cavan Biggio
  • Davis Schneider
  • Ernie Clement
  • Isiah Kiner-Falefa
  • Bo Bichette
  • Daulton Varsho
  • Kevin Kiermaier
  • George Springer
  • Daniel Vogelbach

Vogelbach connaît un gros camp et Votto est prêt à commencer la saison en bas. Il est aussi blessé en ce moment, ce qui fait pencher la balance vers celui qui domine au camp d’entraînement en ce moment : Vogelbach.

Cela voudrait dire que les autres espoirs du club commenceraient dans les mineures.

Mentionnons que chez les lanceurs, le portrait est moins clair. Pourquoi? Parce que les blessures de Kevin Gausman, d’Alek Manoah, de Yariel Rodriguez, de Jordan Romano et d’Erik Swanson rendent la situation complexe.

Alek Manoah semble être le plus loin de la santé en ce moment, ce qui devrait ouvrir les portes de la rotation à Bowden Francis avec Jose Berrios, Yusei Kikuchi et Chris Bassitt.

Si Gausman peut lancer, il y sera. Sinon, Mitch White pourrait être l’autre partant. White ira en relève s’il n’est pas un partant… et on ne sait pas ce qui attend Rodriguez.

Si Romano et Swanson peuvent être là, ils seront avec Tim Mayza, Chad Green, Yimi Garcia, Trevor Richards et Genesis Cabrera, au minimum.

La présence de gars comme Nate Pearson, Zac Pop ou Brandon Little va visiblement dépendre de l’état de santé des réguliers et de l’état de l’enclos de relève, j’imagine.

À suivre d’ici le 28 mars.

  • Scott Boras n’a pas eu un hiver facile.
  • Arte Moreno ne pensait pas que de garder Shohei Ohtani coûterait si cher.
  • Michael Lorenzen à Arlington.
  • Retour au jeu : Aaron Judge se sent bien.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Santiago Espinal

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois