Dusty Baker souhaite parler de baseball et non de son âge

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 15 octobre 2023 à 8h30

Dusty Baker a remporté une première Série mondiale à titre de gérant l’an passé en menant les Astros au titre face aux Phillies. Aussi, il vient au septième rang au chapitre des victoires en carrière avec un total de 2 183, ce n’est pas rien.

Son adversaire dans le cadre de la série de championnat de la Ligue américaine 2023, Bruce Bochy, est installé au dixième échelon de cette même liste, ayant remporté 2 093 matchs à titre de gérant. Bochy a quant à lui remporté trois Séries mondiales avec les Giants, en 2010, 2012 et 2014 et il en est à une première saison à la barre des Rangers.

Cependant, ce qui fait jaser en ce moment, c’est plutôt l’âge vénérable des deux stratèges. Baker est âgé de 74 ans, alors que Bochy a fêté ses 68 ans en avril dernier. Ils sont les plus âgés à s’affronter dans une série de championnat.

À trop en faire un plat, ça finit par ressembler à de l’âgisme et tout ceci dévie la conversation vers un sujet qui est tout autre que l’affrontement que les deux hommes s’apprêtent à vivre.

Grand philosophe, Baker est conscient qu’il n’a plus vingt ans, mais est d’avis qu’il ne peut y faire grand chose et que sa priorité demeure son équipe et sa façon de remporter des victoires.

Au cœur d’un sport en pleine modernisation, les deux hommes font figure de dinosaures, mais ce sont les résultats qui comptent et à ce que je sache, les deux tirent assez bien leur épingle du jeu.

Je ne crois pas que ni Baker, ni Bochy aient retenu l’attention pour les mauvaises raisons cette saison pour avoir pris des décisions controversées ou jugées archaïques.

Les deux gérants sont dans les bonnes chaises et l’un des deux prendra part à une autre Série mondiale dès la conclusion de leur confrontation toute texane.

Cette saison, six gérants dans les Majeures étaient âgés de plus de 60 ans, alors qu’un seul avait plus de 70 ans (Baker).

Pourquoi revenir à des questions concernant le nombre de décennies derrière la cravate des individus alors qu’il y a tant de questionnements à propos des forces en présence à l’aube d’une si importante série?

Certains diront que ceci devient matière à faire cliquer les internautes ou encore à mousser des cotes d’écoutes, mais au final, il y a deux bonnes équipes de baseball qui s’affrontent et le focus doit être mis là-dessus.

D’entendre parler de son âge ne dérange pas trop Dusty Baker même s’il aimerait entendre parler de son sport, car il a dû entendre parler plus souvent qu’autrement de la couleur de sa peau et ceci est plus préoccupant. Baker a su briser plus d’une barrière car à titre de gérant représentant une communauté visible, il a dû travailler plus fort pour récolter les succès.

Place au baseball et que le meilleur gagne!

Tags:

Astros de Houston, Bruce Bochy, Dusty Baker, MLB, Rangers du Texas, Série de championnat de la Ligue américaine

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard