Cody Bellinger : les Cubs sont toujours les favoris

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 21 janvier 2024 à 14h30

En ce moment, on ne peut que spéculer concernant la future équipe de Cody Bellinger. Le voltigeur de centre est encore agent libre.

Évidemment, il y a des noms qui reviennent souvent. Les Mariners et les Giants sont du lot, eux qui ne devraient toutefois plus pouvoir se le permettre.

Les Angels et les Mets ont été cités récemment par Mark Feinsand, mais selon moi, ce sont beaucoup plus des long shots qu’autre chose.

Du moins, pour le moment.

Mais il y a quand même deux équipes qui reviennent plus souvent qu’autrement. On parle ici des Blue Jays de Toronto et des Cubs de Chicago.

Évidemment, les Cubs, c’est son ancienne équipe. Les gens là-bas sont clairs : le revoir serait plus qu’intéressant pour la franchise.

Le bruit qui court, c’est que les Cubs vont réussir à le signer… mais seulement si le prix diminue. À plus de 200 M$, ça ne fait pas l’affaire des Cubs.

On dirait le même débat qu’avec les Yankees et Blake Snell.

Bellinger a adoré son séjour chez les Cubs en 2023 et les Cubs ont adoré l’avoir à Chicago. Mais les proprios ne veulent pas le signer à tout prix.

Et c’est ce qui nous amène aux Blue Jays.

Dans les faits, même si Toronto a ramené Kevin Kiermaier, vous ne me ferez pas croire que le club ne peut pas avoir Bellinger dans son alignement.

Cinq postes (frappeur de choix, premier but et les trois champs) peuvent être occupés par Daulton Varsho, George Springer, Vladimir Guerrero Jr., Kiermaier et Bellinger.

Si le club veut, il peut. Surtout que dans un an, Kiermaier quittera.

Feinsand rapporte que le club était considéré comme un favori et que le retour de Kiermaier ne devrait pas empêcher le club de s’intéresser à Bellinger.

À ses yeux, le prix sera un facteur. Il n’a pas dit qu’il faudra que ça baisse comme il l’a dit pour les Cubs, mais on suppose que c’est aussi un facteur.

Évidemment, si le prix baisse, cela avantage les Cubs… mais si les Jays deviennent désespérés, on verra ce que cela va donner.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Cody Bellinger, Cubs de Chicago

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois