Classique mondiale : Édouard Julien a présentement le meilleur OPS du tournoi

Publié le 16 mars 2023 par Charles-Alexis Brisebois

Le Canada est malheureusement éliminé de la Classique mondiale. Les gars ont joué quatre matchs pendant lesquels ils ont surpris plusieurs personnes de la planète baseball.

Évidemment, la perte de Freddie Freeman a fait mal à la fin, mais bon.

Le fait d’avoir un vétéran comme lui a sans doute aidé les jeunes à progresser. Ainsi, le groupe pourra se retrouver dans quatre ans pour tenter de faire mieux.

Et il y a aura plus d’expérience puisqu’en 2023, les gars étaient jeunes.

Parmi les joueurs qui ont bien fait, on note Tyler O’Neill, Owen Caissie… et Édouard Julien. Après tout, le Québécois a bien joué au deuxième but et il a frappé comme à son habitude, soit comme un pro.

En fait, au moment d’écrire ces lignes, il mène le tournoi pour l’OPS, soit la moyenne de présence sur les sentiers et la puissance au bâton.

Avec ses deus circuits, ça aide. Mais en plus, celui qui a l’habitude de se rendre souvent sur les coussins n’a pas changé à la Classique mondiale.

Il s’est rendu sur les buts 12 fois (sept coups sûrs et cinq buts sur balles au total) en quatre matchs. Quand même, hein?

Sa moyenne de .538 n’a rien de gênant, on s’entend.

Je sais que le contexte de la Classique n’est pas le même que celui des camps d’entraînement, mais ses performances ne peuvent pas avoir joué contre celui qui veut être rappelé par les Twins.

C’est la même chose pour les autres Québécois, d’ailleurs.

Dans l’optique où Otto Lopez cherche à être le 26e homme à Toronto, sa moyenne de .294, son OPS de .921, ses cinq coups sûrs et six points produits, un sommet chez les Canadiens, sont bien vus.

Je ne peux pas m’empêcher de croire qu’un arrêt-court de plus à Toronto, ça apporterait un peu de profondeur à John Schneider.

Et que dire d’Abraham Toro? Après tout, quand Freddie Freeman est tombé au combat, c’est lui qu’on a installé au deuxième rang des frappeurs.

Une moyenne de .333, un OPS de .812, cinq coups sûrs et trois points produits, c’est une belle contribution pour celui qui veut convaincre les Brewers de lui faire de la place. Il a bien fait.

Quant à Phillippe Aumont, qui n’était pas là pour les mêmes raisons que ses homologues du Québec, on parle quand même d’une solide performance pour un gars qui est parti de sa ferme pour venir représenter le Canada.

Ses quatre retraits sur des prises le placent au deuxième rang au pays cette année. Il a maintenu une moyenne de 3.00 en deux sorties et il était utilisé pour éteindre des feux. Il n’a donné que deux coups sûrs en tout.

On peut être fier des performances des Québécois au tournoi.

10e manche
  • Les Américains ont de bons lanceurs.
  • Freddie Freeman devrait jouer en fin de semaine.
  • Ken Giles est prêt à se prouver.
  • Teoscar Hernandez souhaite bonne fête à Vladdy.
  • Que se passe-t-il à Boston?

Charles-Alexis Brisebois

, , , , , ,
Charles-Alexis Brisebois

Voir tous les articles