Carlos Rodon sait qu’il doit en donner plus

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 29 septembre 2023 à 12h05

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison 2023 des Yankees de New York ne s’est pas tout à fait déroulée comme prévu. Et le lanceur Carlos Rodon n’y a pas échappé.

Au point qu’il voudrait oublier la présente campagne.

Je préfère simplement l’effacer complètement. Nous savons tous que les Yankees ont investi une somme d’argent considérable en moi, et je dois prouver ma valeur. Vous payez pour quelque chose de bien en vous attendant à recevoir quelque chose de bien.

Effectivement, après avoir obtenu un contrat de six ans et 162 millions de dollars des Bombardiers au mois de décembre dernier, on était en droit de s’attendre à beaucoup de la part du gaucher.

Avec un séjour de deux mois et demi sur la liste des blessés à la suite de problèmes à son avant-bras lors de son premier départ du camp printanier, un maigre total de treize départs durant la saison et une moyenne de points mérités de 5,74, on est très loin des attentes légitimes des fans et de l’organisation.

Dans le lot des raisons pour lesquelles les Yankees se retrouveront hors du portait des séries éliminatoires pour la première fois depuis 2016, les débuts décevants de Rodon se classeront certainement au haut de la liste.

Et le principal intéressé en est bien conscient, lui qui a déjà hâte de montrer qu’il est capable d’être un digne artilleur numéro deux derrière l’as Gerrit Cole, de revenir à ses standards d’antan et de contribuer aux succès des siens.

Je ne vais pas vous donner d’excuse pour mes mauvaises performances. Gagner a été au sommet de ma liste en tant que joueur. Comme nous le savons, c’est aussi la façon dont les Yankees gèrent les choses.

La saison catastrophique et le calvaire de Rodon prendra fin ce soir alors qu’il sera d’office contre les Royals à Kansas City.

Tags:

Carlos Rodon, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard