Carlos Mendoza : Aaron Boone ne s’est pas gêné pour le vanter ouvertement

Actualité

Félix Forget

Publié le 7 novembre 2023 à 18h17

Hier après-midi, l’embauche de Craig Counsell chez les Cubs a jeté une ombre médiatique à travers la MLB. Ça a fait en sorte que d’autres annonces sont passées au second plan, dont celle de l’embauche de Carlos Mendoza chez les Mets.

C’est quand même rare qu’une annonce impliquant les Mets soit reléguée au second plan, mais hier, ça a été le cas.

Qui est Carlos Mendoza, justement? En fait, on parle de celui qui était l’entraîneur de banc des Yankees dans la dernière année et dont le nom circule pour divers postes de gérant à travers la MLB depuis quelques années.

Zack Scott, qui l’a passé en entrevue à Boston en 2020, avait d’ailleurs de très bons mots à son sujet.

Mais clairement, s’il y en a un qui est bien placé pour connaître Mendoza, c’est bien Aaron Boone. Ce dernier a pu miser sur les services de Mendoza l’an dernier en tant qu’entraîneur de banc et clairement, il a apprécié son expérience.

En tout cas, il ne s’est pas gêné pour vanter le nouveau gérant des Mets ouvertement, notant à quel point Mendoza est un gars qui est intelligent et à son affaire.

Boone reconnaît que Mendoza méritait sa chance, et même s’il est vraiment déçu de le perdre, il est très heureux pour son ami. Les Mets mettent la main sur un gars extrêmement loyal et qui a fait ses classes, comme l’a souligné Boone.

Ça en fait, du positif.

Parlant de Boone, d’ailleurs, le propriétaire des Yankees, Hal Steinbrenner, lui a offert un beau vote de confiance plus tôt aujourd’hui, notant qu’il y avait eu un consensus quant au fait que Boone méritait de revenir en poste cette année.

Il n’a toutefois pas voulu s’avancer sur l’idée de faire signer une prolongation de contrat à son gérant.

Steinbrenner, qui a surtout défendu l’entièreté de son personnel (du personnel des opérations baseball au personnel médical en passant par le personnel de préparation physique) aujourd’hui, a également affirmé que toutes les options sont sur la table pour le marché de l’autonomie.

C’est une cassette qui revient souvent dans le Bronx depuis quelques années, et ce, même si les grosses signatures se font relativement rares. Il y a eu le retour d’Aaron Judge et les ententes de Gerrit Cole et de Carlos Rodon, mais sinon, c’est tranquille.

Et si jamais Steinbrenner sort le chéquier pour aller chercher un gros frappeur, ce dernier pourra profiter de la nouvelle approche offensive d’Aaron Boone en 2023, lui qui veut miser sur… des amortis.

Parce que quand tu as des gars comme Aaron Judge, Giancarlo Stanton et Gleyber Torres, pourquoi profiter de leur puissance quand tu peux (en règle générale) donner un retrait à l’autre équipe?

Visiblement, donc, les deux grands changements auxquels on doit s’attendre chez les Yankees en 2023 sont un nouvel entraîneur de banc et un plus grand nombre d’amortis.

Pour un propriétaire qui est extrêmement insatisfait d’une saison de 82-80, on aurait pu s’attendre à un peu plus… mais les Yankees semblent se plaire dans la complaisance.

10e manche
  • Zack Greinke se questionne sur son avenir.
  • On a eu des matchs d’environ 3h en Série mondiale cette saison.
  • David Stearns est surpris de la décision de Craig Counsell.
  • Counsell voulait un changement d’air.
Tags:

Aaron Boone, Carlos Mendoza, Mets de New York, Yankees de New York

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard