Bryce Harper contre Orlando Arcia : le débat sur ce que les journalistes peuvent dire est lancé

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 12 octobre 2023 à 20h01

Après le match #2 de la série entre les Braves et les Phillies, Orlando Arcia a dit, dans le vestiaire des siens, un bien senti « Atta boy Harper » suite à l’erreur sur les coussins du joueur de premier but.

Avec Harper qui a un égo, qui aime Philly et qui veut performer en séries, disons que cela a fait mal au principal intéressé.

Quand il a appris que le joueur des Braves avait dit ça, la vedette des Phillies l’a pris personnel.

Résultat? Lors du match d’hier, Bryce a frappé deux circuits dans un convaincant gain des siens… et il s’est assuré qu’Arcia n’ait plus rien à lui dire.

Jusqu’à ce moment-là, ça va.

Mais le problème, c’est que depuis, cela a dérapé. De nombreux joueurs ont pris position sur le dossier en mentionnant que les journalistes n’avaient pas d’affaire à rapporter les propos d’Arcia.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’Arcia n’a pas tenu ses propos directement aux médias : il a dit ça à des coéquipiers alors que les médias étaient présents.

Mais quand même : les joueurs sont dans le tort sur celle-là.

Les gars ont des moments pour parler entre eux et s’ils ne veulent pas que les médias entendent ce qu’ils ont à dire, ils n’ont qu’à se tenir tranquille quand les journalistes sont présents.

Ils le savent très bien.

Les journalistes aident à faire connaître la game et ils font partie de l’histoire lors d’une saison de balle. Les amateurs aiment suivre certains journalistes ou certaines personnalités.

Quand un joueur dit (aux médias!) qu’il ne veut pas que les journalistes rapportent ce qu’ils ont entendu, mais qui ne leur était pas destiné, il a tort.

Dans les faits, c’est Chris Bassitt qui a raison : les joueurs de position mettent leurs lanceurs dans le trouble en mettant de l’huile sur le feu.

Arcia n’a simplement pas été capable de se retenir et parfois, en séries, ça ne prend pas grand chose pour provoquer l’adversaire.

Ultimement, cela donne un peu de piquant dans des séries qui en ont clairement besoin en ce moment. Mais c’est fâchant de voir que les joueurs tentent de se détacher de ça.

Imaginez ne pas être imputable de ce qu’on dit… en sachant qu’il y a des médias dans la place. Come on…

10e manche
  • Les alignements du jour.
  • Qui aurait l’avantage du terrain en cas de Série mondiale contre les Phillies? Houston n’a pas l’avantage sur Philly, mais le Texas l’a.
  • Des noms à surveiller à Toronto.
Tags:

Braves d'Atlanta, Bryce Harper, Orlando Arcia, Phillies de Philadelphie

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois