Alex Cora ne veut pas être un gérant pour toujours

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 21 septembre 2023 à 10h07

Malgré le fait que ce soit plus difficile dernièrement, les Red Sox de Boston en ont surpris plus d’un en 2023, s’approchant même d’une participation aux séries éliminatoires jusqu’à tard dans la saison.

Si cela a été possible, c’est en grande partie en raison du travail du gérant Alex Cora. La formation du Massachussetts doit cependant en profiter pendant que ça passe, parce que le principal intéressé ne compte pas rester éternellement.

En effet, alors que le skipper termine sa cinquième saison à la barre des Bas Rouges et qu’il lui reste un an de contrat, il semble bien que son mandat se terminera plus tôt que tard.

Même si selon toute vraisemblance Cora sera de retour à Boston l’an prochain, comme le président de l’équipe Sam Kennedy le souhaite, tout porte à croire que ce pourrait être sa dernière.

Le gérant ne semble pas laisser beaucoup de place pour un éventuel retour.

Mes enfants ont six ans et ils sont très importants pour nous. Je ne veux pas être absent de leur développement. C’est la chose la plus importante. Oui, nous pourrions déménager à Boston. Oui, mais…la langue est importante pour nous et nous essayons de garder nos racines, pour que les enfants comprennent ce que c’est que d’être Portoricain. C’est quelque chose dont je suis très fier et nous allons essayer de le faire le plus longtemps possible.

En plus de vouloir se rapprocher de sa famille, ce qui est parfaitement compréhensible, Cora ne se voit pas comme un gérant de profession.

Comme je l’ai dit, je ne suis pas ici pour être Tito Francona ou Tony La Russa. Je pense qu’il y a plus dans la vie que d’être un gérant. Nous verrons ce qui se passera.

Cora s’intéresse depuis longtemps à un rôle dans un état-major, après avoir occupé le poste de directeur général de l’équipe de sa ville natale de Caguas, à Porto Rico, ainsi que de l’équipe de Porto Rico à la Classique mondiale de baseball de 2017.

Après le congédiement de Chaim Bloom, on s’attendait alors à ce que Cora prenne son siège. Cependant, bien que la relation entre les deux hommes fût bonne, Cora a rejeté cette possibilité du revers de la main.

L’ère Cora tire donc à sa fin à Boston.

Tags:

Alex Cora, Chaim Bloom, Red Sox de Boston, Sam Kennedy

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois