Ajout de Teoscar Hernandez : les Dodgers vont dépasser le dernier seuil de la taxe de luxe

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 8 janvier 2024 à 8h30

L’an passé, les Mets de New York ont dépensé en fou. Steve Cohen a ouvert les valves des dépenses, ce qui a eu pour effet de… faire perdre le club.

Le proprio des Mets a mis la main dans ses poches et a dépassé, en 2023, le seuil « Steve Cohen » de la taxe de luxe, négocié en raison de Cohen. Il a payé plus de 100 M$ en taxe de luxe, ce qui est fou.

Surtout pour un club qui a raté les séries.

Je ne pense pas qu’en 2024, un club se rendra jusqu’à 100 M$ de taxe à payer. Mais les Dodgers, suite à la signature de Teoscar Hernandez, ont dépassé le seuil Steve Cohen.

Le seuil Steve Cohen est établi à 297 M$ et voilà que des projections amènent les Dodgers à 312 M$ pour la suite des choses en 2024. C’est loin des 357 M$ des Mets de 2023, mais quand même : c’est beaucoup.

En même temps, quand tu as un alignement offensif comme celui-là, ça se peut que ça coûte cher…

En agents libres, les Dodgers ont dépensé 1.0665 milliard de dollars cet hiver. Et en tout, c’est plus de 1.2 milliard de dollars dépensés cet hiver.

Shohei Ohtani, Yoshinobu Yamamoto, Tyler Glasnow, Teoscar Hernandez et Jason Heyward sont les gros noms qui forment l’hiver du club.

Vous en voulez plus?

Si on inclut toutes les dépenses sur le roster, les Dodgers ont quasiment dépensé plus que toutes les autres formations combinées cet hiver.

Ils ont acquis le meilleur joueur disponible, le meilleur lanceur partant disponible et là, ils ont acquis un des bons voltigeurs du marché.

Hors de Seattle, Teoscar pourrait d’ailleurs retrouver ses aises au bâton. C’est le pari qu’il prend avec un contrat d’un an.

Notons qu’un autre lanceur partant (sans forcément parler d’une vedette) pourrait débarquer en Californie, question d’ajouter de la profondeur un peu.

Ce sera quelque chose, affronter les Dodgers en 2024.

  • Les Dodgers ont aussi ajouté à leur bassin d’argent différé.
  • Les fans à Boston sont déçus de la saison morte des leurs – et avec raison. Qu’est-ce que cela va prendre pour faire leur bonheur?
Tags:

Dodgers de Los Angeles, Teoscar Hernandez

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey