Yariel Rodriguez sera le partant des Blue Jays aujourd’hui

Actualités, Blue Jays

Pascal Harvey

Publié le 13 avril 2024 à 12h30

Le lanceur cubain, Yariel Rodriguez, sera le partant des Blue Jays de Toronto, aujourd’hui, face aux Rockies du Colorado.

Tout juste rappelé de Buffalo, la filiale AAA des Jays, Rodriguez prendra la place du jeune Bowden Francis dans la rotation. Francis n’a pas connu les débuts escomptés à titre de partant, lui qui compile un dossier de 0-2 tout en montrant une ronflante moyenne de points mérités de 12.96 jusqu’ici en 2024. Le jeune homme se verra confier un rôle de releveur pour le moment. Rappelons que Francis avait connu un bon camp d’entraînement 2024 et un bon passage dans l’enclos de l’équipe en 2023.

Rodriguez, 27 ans, a débuté deux matchs pour les Bisons dans la Ligue internationale et il n’a pas donné de point en six manches et un tiers. Le Cubain a retiré dix frappeurs sur des prises et a donné trois buts sur balles à ses adversaires.

Aujourd’hui, il affrontera une équipe qui a victimisé ses coéquipiers en marquant 12 points au moyen de 20 coups sûrs en ouverture de rideaux d’une série de trois matchs. Les Rockies ont pulvérisé les Jays par le pointage de 12-4, hier.

La direction des Blue Jays a joué de prudence avec Rodriguez en début de saison, lui qui n’a pas lancé en 2023.

Pour les dirigeants de l’équipe et pour le gérant John Schneider il est temps de brasser les cartes et se donner les meilleures chances possibles de victoires. Il faut profiter de toutes les occasions et la visite des Rockies à Toronto cette fin de semaine en est un bon exemple.

Les déboires d’Alek Manoah depuis la saison dernière forcent l’équipe a trouvé des solutions afin de complémenter le travail des Gausman, Berrios, Bassitt et Kikuchi. Le jeune Bowden Francis, bien que prometteur, ne peut vraisemblablement répondre à ce besoin dans l’immédiat.

Les espoirs de trouver un cinquième partant capable de faire le travail reposent donc sur les épaules de Yariel Rodriguez. Nous verrons, face aux Rockies, de quel bois il se chauffe.

Suite à son rappel, il n’était pas certain que Rodriguez débute le match d’aujourd’hui, mais la cuisante défaite subie hier aux mains des Rockies a forcé la main de John Schneider de lui donner la balle immédiatement.

Le lanceur cubain a signé un pacte de cinq ans évalué à 32 millions de dollars avec les Blue Jays cet hiver, lui qui a retenu l’attention à titre de releveur, en 2022, dans l’uniforme des Dragons de Chunichi, au Japon.

Il possède un bon arsenal de tirs et est très méthodique et calme sur le monticule. Souhaitons que sa présence soit rassurante tout en permettant à ses coéquipiers de se concentrer sur l’essentiel, soit de gagner des matchs.

Pour le moment, Schneider utilisera Rodriguez à titre de lanceur partant, mais rien n’empêche que sa saison 2024 se poursuive dans l’enclos des releveurs. Le gérant des Jays se donne toutes les options possibles en lien avec l’utilisation du droitier.

Après tout, le baseball majeur sera la plus haute marche que le Cubain devra gravir et il devra prouver sa réelle valeur face à des frappeurs expérimentés et productifs. Le match d’aujourd’hui nous en dira plus sur ce que Rodriguez pourra donner à l’organisation torontoise. Au pire, ceux-ci auront dégoté un autre bon releveur.

Reste que les malheurs d’Alek Manoah nuisent à l’organisation en ce moment et le rappel de Rodriguez ne doit pas être perçu comme une décision en mode panique.

Avec une fiche de 6-8, tous les mouvements de l’organisation seront scrutés à la loupe au cours des prochaines semaines et la marge de manœuvre est très mince.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Bowden Francis, MLB, Rockies du Colorado, Yariel Rodriguez

Articles similaires

Félix Forget

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois