Shohei Ohtani : et s’il demandait une option de sortie dans deux ans?

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 21 septembre 2023 à 14h00

Il y a environ deux mois, tout allait bien pour Shohei Ohtani. Il était au cœur de sa saison historique et les Angels étaient des acheteurs à la date limite.

Mais tout s’est écroulé. Une opération au coude va l’empêcher de lancer en 2024 et les Angels sont redevenus, comme à leur habitude, mauvais.

Tout cela survient à quelques mois de son autonomie. Le Japonais était sur le point de signer le contrat qu’il voulait, mais les plans ont changé.

Il aura encore un gros contrat, mais bien des clubs le voulaient comme lanceur #1 et comme frappeur. Mais là, après deux grosses opérations au coude, pourra-t-il encore guider une rotation?

On le saura en 2025 seulement.

C’est pour ça qu’il est logique de penser que l’équipe qui le signera demandera à ce que ses prouesses sur le monticule soient payées en bonis à la performance.

Ainsi, s’il ne lance pas, il sera payé comme un frappeur et un outil marketing, mais pas comme un lanceur.

Sinon, certaines personnes ont suggéré de le voir signer un court contrat pour se prouver. Ceci dit, je ne sais pas s’il veut ça.

Ceci dit, pourquoi ne pas demander un contrat qui viendrait avec des bonis pour ses performances sur le monticule, certes, mais qui vient aussi avec une option de sortie dans deux ans?

Ça pourrait l’aider. Je m’explique.

Si jamais Ohtani arrive à lancer comme avant en 2025, il pourrait redevenir joueur autonome et signer un contrat à la hauteur de ce qu’il est capable.

On parle d’un contrat comme on le prévoyait il y a trois mois, par exemple.

S’il lance mal, il reste dans son entente. Cela pourrait l’avantager et cela pourrait permettre de contrer les clubs qui veulent baser son salaire de lanceur sur des bonis à la performance.

Je ne sais pas si c’est son genre, lui qui semble vouloir de la stabilité. Mais ce qu’il veut aussi, c’est de gagner des matchs et aller en séries.

Signer un tel contrat pourrait lui donner une porte de sortie en cas de signature avec une équipe qui s’effondre, par exemple.

Je ne sais pas jusqu’à quel point il veut cela, mais ça doit être à considérer, non? Après tout, de moins bons joueurs que lui demandent de telles options, maintenant…

Tags:

Angels de Los Angeles, Shohei Ohtani

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois