Portrait 2024 : Orioles de Baltimore

Actualité

Antoine Desrosiers

Publié le 20 février 2024 à 14h30

Encore une fois cette année, Passion MLB vous propose un portrait par jour des différentes équipes de la MLB, question de se préparer pour la saison 2024.

Au menu aujourd’hui : les Orioles de Baltimore.

Saison 2023

Les oiseaux chantent à Baltimore et la saison 2023 aura permis tout un envol pour les Orioles. Ils ont terminé la campagne avec 101 victoires contre 61 défaites. Ils se sont ainsi emparés du titre de la division Est de l’Américaine devant Tampa Bay, Toronto et New York.

Il ne faut pas oublier que ces quatre formations ont conclu la dernière saison avec des fiches au-dessus de .500. Boston a terminé en dernière place avec .481 et n’eut été un petit découragement de fin de saison, les Red Sox auraient pu faire bien mieux.

Revenons aux Orioles…

Il faut dire que la formation menée par Brandon Hyde a plus que répondu aux attentes l’an dernier.

Avec une bonne rotation des partants, sans être extraordinaire, les Orioles ont gagné leur part de matchs. Aucun lanceur n’aura atteint 200 manches lancées en 2023. Seul Kyle Gibson sera arrivé près à 192 manches lancées. Il a cumulé 15 victoires et 9 revers en 33 départs. Dean Kremer et Kyle Bradish ont connu du succès et il faut aussi dire que John Means n’a même pas lancé 30 manches cette année.

Même chose pour DL Hall qui prendra finalement la direction de Milwaukee. On en reparle plus tard…

À cela s’ajoute Grayson Rodriguez, un lanceur qui est prétendu pour être l’un des meilleurs dans la MLB au cours des prochaines années.

C’est en relève que les Orioles ont vraiment excellé sur la butte. Pensons à Felix Bautista, Cionel Perez et Mike Baumann. Ce dernier a d’ailleurs pris la relève de Bautista lorsque la situation l’a exigé. Baumann a remporté 10 matchs en 2023 contre un seul revers.

Pour Bautista, c’est 33 sauvetages en 2023.

En attaque, l’équipe du Maryland avait déjà un des meilleurs noyaux en 2024. Il manquait un petit quelque chose, mais déjà, les amateurs savaient que l’avenir serait incroyable pour les Orioles.

Avec les Adley Rutschman, Gunnar Henderson et Cedric Mullins, les Orioles avaient déjà une bonne base. Rutschman et Antony Santander ont été les plus productifs avec Henderson. Encore là, il n’y a pas personne qui a atteint les 100 points produits. S’il fallait qu’un ou deux joueurs y parviennent en 2024…

Les Orioles ont finalement perdu en trois rencontres en série de division contre les Rangers du Texas. Avoir obtenu quelques jours de congé a peut-être nui à la formation de Baltimore, mais même si la saison s’est terminée plus tôt que prévu, future looks good (au risque de me répéter)…

Ajouts et départs

Les Orioles ont surpris la planète baseball il y a quelques semaines en mettant la main sur l’un des meilleurs lanceurs en Corbin Burnes des Brewers de Milwaukee.

Même si les O’s ont dû offrir D.L Hall, le joueur d’arrêt-court Joey Ortiz et un choix au repêchage en 2024, ils ont mis la main sur un lanceur qui pourra leur offrir d’excellents départs durant la saison et en séries éliminatoire. Ça prend la santé pour cela, bien évidemment.

Baltimore a aussi fait l’ajout de Craig Kimbrel. Ce dernier devra vraisemblablement prendre la relève de Felix Bautista, qui a subi une opération Tommy John. Il ne pourra donc lancer en 2024.

Adam Frazier a quitté la formation pour finalement signer un contrat avec les Royals de Kansas City.

Kyle Gibson, Shintaro Fujinami et Aaron Hicks ont aussi quitté.

Sans avoir fait de grands mouvements de personnel dans l’entre-saison, les Orioles vont avoir encore plusieurs joueurs qui vont s’ajouter dans leurs rangs pour débuter l’année.

Tout dépend de comment se passe le camp d’entraînement, mais on pourrait voir Jackson Holliday et Heston Kjerstad en uniforme pour le premier match de la saison.

Colton Cowser pourra aussi arriver à Baltimore quelque part en avril ou en mai et y rester pour de bon.

Quelques joueurs pourraient aussi changer d’adresse d’ici la date limite des transactions en juillet prochain comme Jorge Mateo and Ramón Urías. Tout dépend de la situation dans laquelle les Orioles se retrouveront, dans une division très féroce.

Ils ont quand même une très bonne filiale, donc les options sont multiples pour le futur.

Au deuxième étage, à la fin janvier, on apprenait que les Orioles allaient être vendus à deux multimillionnaires du nom de David Rubenstein et Mike Arougheti. L’ancienne gloire des Orioles Cal Ripken Jr. serait aussi impliqué dans le projet. Il sera donc intéressant de voir quel sera l’impact de l’arrivée du nouveau groupe de propriétaires chez les O’s en 2024.

Forces et faiblesses

Si tous les jeunes joueurs qui doivent s’établir dans le baseball majeur connaissent du succès, l’attaque pourrait être redoutable. Il faut faire attention à la guigne de la deuxième année. Pour Gunnar Henderson, il a joué 34 matchs à sa première saison et 150 à sa première saison complète. Gageons qu’il va continuer à exceller en 2024.

Adley Rutschman risque aussi de connaître du succès. Il s’établit comme l’un des meilleurs receveurs de la MLB et il s’agit là d’une force pour les O’s.

Sur la butte, l’impact de Corbin Burnes est indéniable. Avec les Flaherty, Rodriguez et plus encore, ils seront encore intéressants à surveiller, mais tout le monde devra être en santé.

Déjà sans Felix Bautista, les Orioles pourraient composer avec l’absence de Kyle Bradish pour les prochaines semaines en raison d’une blessure au coude. John Means ne sera pas prêt pour amorcer la saison…

Cela risque de prendre du renfort à Baltimore sur la butte, mais ça devrait se corriger au fil de la saison.

En attaque, on espère simplement que tout le monde va contribuer ensemble pour donner de belles avances aux lanceurs. Les gars ont le talent pour le faire. Il faut espérer que les disettes ne seront pas trop longues, car il n’y a pas de place à l’erreur dans cette division. Les Orioles ont toutefois le noyau de joueurs pour parvenir à répéter les exploits de 2023.

Attentes en vue de la saison 2024

Avec une jeune formation, tout est possible. Si les Orioles ont surpris un peu tout le monde en 2023, la saison 2024 pourrait concrétiser les choses ou faire un pas de côté…

Les Orioles de Baltimore devraient accéder aux séries et terminer au troisième rang de la division Est de l’Américaine. Un peu comme les Yankees l’ont fait en 2023. Les Yankees pourraient donc terminer premiers, les Blue Jays deuxièmes et les Orioles troisièmes.

Cette prédiction pourrait mal vieillir ou bien vieillir. Chose certaine, la saison des O’s sera intéressante à suivre!

Tags:

Orioles de Baltimore, Portrait 2024, Portrait Passion MLB

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire