Nationale : les Dodgers sont-ils vraiment une meilleure équipe que les Braves?

Actualité

Félix Forget

Publié le 4 janvier 2024 à 16h30

Depuis le début de la saison morte, les Dodgers font énormément parler d’eux dans la MLB. Évidemment, c’est le genre de choses qui peuvent arriver quand une équipe s’entend avec le meilleur joueur au monde sur le marché de l’autonomie… mais qu’elle met également la main sur deux gros lanceurs partants en Yoshinobu Yamamoto et Tyler Glasnow.

Ça fait différent de certaines équipes qui n’ont pas (ou très peu) dépensé sur le marché de l’autonomie jusqu’à maintenant, disons.

Évidemment, avec le trio d’acquisitions qui va rejoindre le noyau déjà en place formé par Mookie Betts, Freddie Freeman et Will Smith (entre autres), difficile de ne pas voir les Dodgers comme la grosse équipe à battre dans la MLB en 2024…

Mais attention, ils ne sont pas seuls au monde. Loin de là.

Dans la Nationale, on sait que les Braves sont toujours à prendre au sérieux. Si Chris Sale, fraîchement acquis dans les derniers jours, devait retrouver son niveau d’antan, ce serait une grosse prise pour un club qui regorge déjà de gros éléments.

Et Eduardo Perez, lui, place déjà les Braves devant les Dodgers en vue de 2024.

Et visiblement, il n’est pas le seul à le faire : l’état des forces du site de la MLB place également les Braves au tout premier rang de la ligue à l’heure actuelle.

On notera également que les champions en titre, les Rangers du Texas, complètent le podium… tandis qu’il faut descendre au neuvième rang pour y retrouver les finalistes en titre, les Diamondbacks de l’Arizona.

Et dans les faits, même si les Dodgers volent la vedette jusqu’à maintenant, il est vrai qu’ils ne sont pas seuls au monde en ce moment. Ohtani ne sera qu’un frappeur désigné en 2024, Yamamoto n’a encore jamais lancé dans la MLB, Glasnow est constamment blessé (et, à mon sens, très surévalué) et il y a encore des questions sur la profondeur des Dodgers.

Il y a de gros noms… mais après le top-4 de frappeurs, c’est tranquille… tandis que pour les Braves, la formation fait peur du premier au neuvième rang.

Les Dodgers sont peut-être en train de se construire une super-équipe, mais les Braves demeurent un gros club et il y a encore des points d’interrogation à Los Angeles.

Et si les Diamondbacks ont démontré une chose à l’automne, c’est qu’une jeune équipe motivée peut jouer de sérieux tours à des équipes favorites, parole des Brewers, des Dodgers et des Phillies.

Tags:

Braves d'Atlanta, Chris Sale, Dodgers de Los Angeles, Freddie Freeman, Mookie Betts, Ronald Acuna Jr., Shohei Ohtani, Yoshinobu Yamamoto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard