Mois de septembre : George Springer doit se lever

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 11 septembre 2023 à 16h00

Au volume, George Springer n’a pas la plus grande des saisons. C’est notamment parce qu’il n’a pas livré la marchandise en avril et en juillet, mais bon.

Ceci dit, il a quand même réussi à rester en santé. Le fait de jouer dans la droite a fait la différence cette saison et cela lui permet, en ce moment, d’être en forme.

Après un mois d’août où il a bien fait, voilà que le voltigeur s’est placé en bonne position pour connaître un excellent mois de septembre.

Et ça tombe bien : c’est ce dont les Jays ont besoin.

Ses 12 coups sûrs depuis le début du mois de septembre sont une bonne nouvelle. Son match de deux circuits contre Kansas City aussi.

Et là, il doit continuer de construire là-dessus.

Après tout, avec Bo Bichette qui doit prendre ça plus mollo, le club a besoin d’un joueur qui sera en mesure de faire passer le club au prochain niveau.

Et en tout respect pour Davis Schneider, il ne doit pas être la locomotive du club. Tant mieux s’il le fait, ceci étant dit.

Vladimir Guerrero Jr. et lui doivent se lever. Mais Springer, comme il a l’expérience de la Série mondiale de 2017, est le joueur #1 qui doit vraiment tout donner.

En 2021, Marcus Semien et lui ont été amenés pour mener le club au prochain niveau. Mais pour les quatre prochains jours, Semien le fera… contre les Blue Jays. Ce sera à Springer de le contrer.

Si Springer peut rester en santé et continuer son beau début de mois (moyenne de .343), cela va donner des ailes à ses coéquipiers et enlever de la pression sur les autres.

C’est à lui de justifier le contrat qui lui a été offert il y a trois ans en amenant son club en séries. Après tout, en 2017, il a été le MVP de la Série mondiale…

10e manche
  • L’alignement du jour.
  • Erik Swanson est de retour.
Tags:

Blue Jays de Toronto, George Springer

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois