Mike Trout voudra prouver qu’il peut être un MVP sans Shohei Ohtani

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 6 janvier 2024 à 14h30

Mike Trout n’est pas un joueur qui est au bout du rouleau. Il n’est peut-être pas un joueur sur lequel je prendrais aveuglément une chance en raison de son contrat… mais ça, c’est un autre dossier.

Mais si le joueur peut démontrer qu’il peut rester en santé, il aura une bonne saison.

Et dans les faits, Trout aura sans doute toutes les raisons du monde de vouloir démontrer que oui, il voudra rester en santé pour redevenir le MVP qu’il a déjà été.

Son orgueil va embarquer.

Il ne faut pas oublier non plus que sans Shohei Ohtani en ville, les Angels compteront pleinement sur Trout, un joueur qui ne veut pas quitter et qui veut faire les séries.

Il devra donc mettre le club sur ses épaules pour être en mesure d’arriver à ses fins. Et selon Rhett Bollinger, qui couvre les Angels, c’est très possible de croire que Trout redeviendra un joueur dominant.

Rappelons que l’an passé, ce n’est pas une blessure récurrente (comme son dos, par exemple) qui l’a gardé sur les lignes de côté, mais une fracture.

Dans le monde du sport, ce sont des choses qui arrivent.

Par ailleurs, il faut noter ceci. Le gros avantage (le seul?) de voir Ohtani quitter, c’est que cela va ouvrir le poste de frappeur de choix pour Trout.

J’ai le sentiment que plusieurs fois par mois, le voltigeur de centre sera le DH des siens et que cela va lui faire du bien pour la suite des choses.

S’il arrive à rester en santé, je ne crois pas que les Angels feront les séries… mais je crois qu’il peut redevenir le joueur qu’il a déjà été. Et le fait d’être DH parfois peut l’aider.

Et imaginez si l’ouverture du poste de DH pouvait aider Anthony Rendon à rester en san– ah pis laissez faire : c’est trop improbable.

Tags:

Angels de Los Angeles, Mike Trout, Shohei Ohtani

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois