Les Yankees termineront avec une fiche gagnante pour une 31e saison consécutive

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 1 octobre 2023 à 10h07

Il n’y a pas de doutes, la saison des Yankees de New York en fut une plus que décevante, pour rester poli.

Cependant, malgré toutes les blessures, le travail du gérant Aaron Boone, l’attaque anémique du début à la fin, le sommeil constant du directeur général Brian Cashman, les Bombardiers termineront la présente campagne avec une fiche gagnante pour une 31e fois consécutive, eux qui ont joué pour plus de ,500 chaque année depuis leur dossier de 76 victoires contre 86 revers en 1992.

Cela a été confirmé par leur victoire de 5-2 face aux Royals de Kansas City hier soir (samedi), gain qui marquait également la première sortie de l’artilleur Frankie Montas en 2023. Quand je vous parlais du sommeil de Cashman…

Ces 31 saisons consécutives avec un dossier positif constituent la deuxième plus longue séquence de la sorte dans l’histoire du baseball et la troisième plus longue des quatre sports majeurs.

Seuls les Yankees de 1926 à 1964 et les Canadiens de Montréal de 1952 à 1983 les devancent à ce chapitre. Il s’agit donc d’un exploit très impressionnant, et ce, même si on est loin des attentes du printemps dernier dans le Bronx.

Et le gérant Aaron Boone fait la part des choses.

Je reconnais que la séquence est impressionnante, surtout quand vous la présentez comme la deuxième plus longue de l’histoire du baseball et tout ça. C’est remarquable, mais nous abordons certainement chaque saison depuis que je suis ici avec des objectifs plus ambitieux que cela.

Les Yankees termineront leur campagne gagnante mais frustrante cet après-midi dans le dernier match d’une série de trois rencontres face aux Royals. Pour l’occasion, Michael King sera d’office pour les New-Yorkais, tandis que Zack Greinke et sa fiche d’une seule victoire contre quinze défaites sera sur la butte pour Kansas City.

Quand on se compare, on se console.

10e manche
  • L’Est est puissante.
  • La saison des Padres est fascinante.
Tags:

Aaron Boone, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Félix Forget

Sébastien Berrouard