Les Yankees retrouvent le chemin de la victoire de brillante façon face aux Angels

Actualité

Félix Forget

Publié le 1 juin 2022 à 8h30

Après avoir flotté sur un nuage pour une bonne partie de la saison, les Yankees ont connu quelques coups durs depuis quelques jours. Que ce soit l’infirmerie qui commence à accueillir un peu trop de joueurs, des releveurs qui démontrent des signes de faiblesse, des rivaux de division qui commencent à montrer les dents ou des défaites qui sont plus fréquentes qu’en début de saison, il y a un brin d’adversité au sein de l’équipe actuellement.

Et après une première journée de congé en plus de trois semaines lundi, ils reprenaient l’action hier soir alors que Mike Trout, Shohei Ohtani et les Angels étaient en visite dans le Bronx.

Pour l’occasion, Jordan Montgomery était sur la butte. Depuis le début de la saison, le grand gaucher fait de l’excellent travail, mais le support offensif ne vient pas quand il est le partant. Ce sont des choses qui arrivent, parole de Jacob deGrom.

Or, hier soir, les Yankees ont renversé la tendance, alors que malgré les absences de Giancarlo Stanton et Josh Donaldson, les gars ont répondu présent à l’attaque.

Dès la première manche, les gars ont offert quatre points à leur partant, dont deux en provenance de cette claque de Matt Carpenter. Il a deux coups sûrs depuis son arrivée avec les Yankees et les deux sont des circuits.

Après avoir chassé Noah Syndergaard en troisième manche, les Yankees ont ralenti la machine le temps de quelques manches. Or, le remplaçant de Thor, Kenny Rosenburg, a été bon… jusqu’à ce que les Yankees s’offrent une autre explosion offensive en fin de match.

En plus des deux points inscrits en sixième manche, Jose Trevino (qui est sans contredit l’un des héros obscurs dans le Bronx cette saison) s’est offert un circuit de deux points en huitième manche. Non seulement il est l’un des meilleurs receveurs défensifs de la ligue, mais il trouve le moyen de se rendre utile au bâton aussi (et souvent, il le fait dans les grands moments).

Ah, et quand je parlais des deux points en sixième manche, l’un d’entre eux a été inscrit par Trevino sur une séquence étonnamment athlétique d’un gars qui n’est pas forcément reconnu pour cet aspect de son jeu. Vraiment, il a le don de se donner en spectacle.

Sur la butte, Jordan Montgomery n’a accordé qu’un seul point aux Angels, portant sa MPM cette saison à 3,04. Pourtant, hier, il a amassé sa première victoire depuis le 21 septembre dernier.

Bref, une victoire convaincante de 9-1 des Yankees, qui mettent fin à une (petite) séquence de deux défaites consécutives. Avec les autres équipes de l’Est de l’Américaine qui commencent à se réveiller, les Yankees devaient répliquer, et c’est ce qu’ils ont fait hier – de brillante façon, par-dessus le marché.

Les Yankees et les Angels recroiseront le fer ce soir, et pour l’occasion, ce sera Nasty Nestor Cortes qui sera sur la butte pour les locaux. Est-ce que la belle histoire de ce début de saison saura réduire au silence les canons des Angels comme Montgomery l’a fait hier? À suivre…

10e manche
  • Un 22e coup sûr gagnant pour Albert Pujols hier. De son côté, Adam Wainwright a été très fort.
  • Joc Pederson est en feu.
  • Manny Machado n’est pas aimé par les fans.
  • Les Reds ont gagné à Boston pour la première fois en 47 ans.
Tags:

Angels de Los Angeles, Jordan Montgomery, Jose Trevino, Yankees de New York

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois