Les Blue Jays doivent rappeler Orelvis Martinez, mais…

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 18 avril 2024 à 16h30

Les Blue Jays de Toronto ont des besoins à l’attaque. Tout le monde est d’accord avec ça.

En ce moment, au niveau offensif, il y a Justin Turner et les autres. Le frappeur #4 du groupe ne peut cependant pas tout faire seul lors de chaque match du club : il doit être entouré.

Comme les gars en place ne semblent pas forcément avoir envie de se lever chaque jour, un peu d’aide extérieure pourrait peut-être faire du bien aux Blue Jays de Toronto.

Et comme une transaction est improbable à ce point-ci, pourquoi ne pas aller voir ce qui se passe à Buffalo?

Orelvis Martinez, un des gros espoirs du club, roule à fond de train en bas. Hier encore, il a été en mesure de frapper un énorme grand chelem, démontrant toute sa puissance.

469 pieds et 113.8 MPH? C’est de la puissance, ça.

Son taux de puissance de .519 est égal à celui de Justin Turner, qui mène les Blue Jays (et de loin) cette saison à cet égard. Et même si je comprends qu’il y a une différence entre le AAA et la MLB, ce n’est pas rien.

Il a une moyenne de .296, deux circuits et 10 points produits en 14 matchs. Dans quel monde celui qui a failli être rappelé l’an passé ne pourrait-il pas donner un coup de main maintenant?

Il joue principalement au deuxième but cette année, mais il peut aussi jouer du côté gauche de l’avant-champ.

Le problème? Pour lui faire de la place, il faudrait soit couper un lanceur (ce n’est pas une option) ou couper un frappeur. Et tant qu’il n’y a pas de blessure, c’est difficile à concevoir.

Danny Jansen, Alejandro Kirk, Vladimir Guerrero Jr., Justin Turner, Bo Bichette, Cavan Biggio, Daulton Varsho, Kevin Kiermaier et George Springer ne sont pas menacés par sa présence.

Isiah Kiner-Falefa et Ernie Clement ne peuvent pas aller à Buffalo et il ne servirait à rien de couper Davis Schneider pour l’envoyer à Buffalo à la place d’Orelvis Martinez.

Et Daniel Vogelbach? Il ne joue pas souvent et il n’a pas une bonne saison, mais je ne vois pas les Blue Jays couper le puissant gaucher pour le remplacer par Martinez (droitier, comme tout le monde à Toronto) dès maintenant.

Cependant, si un joueur de position se blesse sous peu (sauf si c’est un voltigeur ou un receveur), peut-être que Martinez pourrait être une option pour un premier rappel.

Tags:

Bisons de Buffalo, Blue Jays de Toronto, Orelvis Martinez

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire