Le message de Chris Bassitt après l’élimination des siens

Actualité, Blue Jays

Sébastien Berrouard

Publié le 5 octobre 2023 à 10h08

La saison 2023 des Blue Jays de Toronto en a été une remplie de frustrations, et ce, malgré leur participation en séries éliminatoires.

Et ce qui aurait dû être une bataille de tous les instants contre les Twins du Minnesota s’est transformée en une courte et décevante série, entre autres en raison des décisions stupides du gérant John Schneider, incluant celle de retirer un Jose Berrios en plein contrôle de son match et celle de laisser Chris Bassitt réchauffer le banc.

D’ailleurs, ce dernier n’a pas cherché d’excuse pour expliquer la piètre performance de ses coéquipiers. Il ne peut pas parler de sa propre performance puisque son skipper a décidé qu’il n’avait pas besoin de lui.

Merci aux fans des Blue Jays. Aucune excuse ne sera faite. Nous devons simplement être meilleurs. J’ai hâte à 2024. Que Dieu vous bénisse tous. À bientôt et merci de ma famille à la vôtre. Je suis reconnaissant d’être un membre des Blue Jays.

À maintes reprises au cours de la saison régulière, les partisans attendaient que les Blue Jays explosent finalement et débutent une série de victoires. Mais cela n’est jamais venu.

À partir de ce moment, les joueurs et les partisans des Geais Bleus ont commencé à chercher des excuses, et ce, jusqu’en séries éliminatoires, où le vide de ces excuses a été révélé au grand jour.

Comme Chris Bassitt l’a déclaré après la défaite de 2-0 des siens, les Jays doivent mieux jouer et il n’y a pas de place pour les excuses. Et même si l’artilleur ne l’a pas dit expressément, cela s’applique également au gérant et à l’état-major de la formation canadienne.

Si les joueurs sont imputables de cette débâcle, les dirigeants devraient l’être également. Une grosse saison morte est donc à prévoir dans la métropole, autant du côté des effectifs sur le terrain que de celui de la direction.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Chris Bassitt, John Schneider

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois