George Springer a aimé ce qu’il a vu des Blue Jays aujourd’hui

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 3 octobre 2023 à 21h16

Cet après-midi, les Blue Jays se sont pointés au Minnesota et ils ont marqué l’histoire. Comment? En offrant aux Twins leur première victoire depuis 2004.

Voilà maintenant que c’est Toronto qui a la pire séquence de défaites de suite (6) en séries dans la MLB. Cinq de ces défaites-là sont depuis 2020, soit avec le core actuel.

C’est donc dire que les Blue Jays doivent gagner leurs deux prochains matchs s’ils veulent obtenir le droit d’aller affronter les Astros en fin de semaine.

Est-ce que c’est la fin du monde? Non. Après tout, demain, quatre équipes feront face à l’élimination en raison du format.

Ce qui est grave, c’est que les Jays ne se sont pas présentés. Kevin Gausman n’a pas été à la hauteur en donnant deux circuits à Royce Lewis, mais surtout, l’attaque n’a pas été présente.

Les Twins n’ont pas eu une grosse attaque, mais au moins, les gars ont été opportunistes.

Le club a laissé neuf joueurs sur les sentiers, soit l’équivalent d’un par manche. Les gros noms ont obtenu des « calories vides » en frappant quand les sentiers étaient vides. #BoBichette

Le club fait donc face à l’élimination après avoir joué un match au cours duquel le club n’avait pas l’air d’une équipe de séries.

Résultat? Tout le monde est en jeu. Jose Berrios (un ancien des Twins) va lancer, mais tous les lanceurs (sauf Kevin Gausman) sont disponibles.

Chris Bassitt et Yusei Kikuchi sont des possibilités en relève.

Mais le pire dans tout ça, c’est que George Springer est content de ce que ses coéquipiers des Blue Jays ont offert, lui.

Il dit que même si cela n’a pas paru dans les résultats, il trouve que les siens ont bien joué. Pardon?

Le voltigeur de droite des Blue Jays a été amené pour faire passer les Blue Jays au prochain niveau, mais disons que ce n’est pas arrivé. Il a été 0-en-5 cet après-midi.

Les visages étaient longs sur le banc et les gars savent que le club ne frappe pas assez. Les gars qui frappent, ils sont ailleurs, en 2023.

Cette saison, les Blue Jays n’ont jamais été capables de frapper avec constance. Le club a parfois l’air d’une équipe de AAA au bâton et c’est ce qu’on a vu aujourd’hui.

Maintenant, les Jays doivent gagner deux matchs de suite. Sonny Gray sera d’office pour les Twins demain, à 16h 38.

Les frappeurs devront collectivement racheter leur match – et leur saison – difficile… mais s’ils ne savent pas qu’ils sont dans le tort, c’est dur de se racheter, non? C’est ce qui est inquiétant.

Mais heille : au moins, George est content.

10e manche
  • Manny Machado opéré au coude.
  • Ira-t-il gérer les Mets, lui?
  • Buck Showalter pourrait-il donner un coup de main aux Yankees?
  • Les deux matchs de l’Américaine du jour ont duré moins de 2h 45.
  • Belle photo.
Tags:

Blue Jays de Toronto

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois