De bons mots de Wayne Gretzky envers Ken Griffey Jr.

Actualité

Maxime Trudeau

Publié le 2 janvier 2024 à 8h30

Lors du premier jour de l’année 2024, le baseball et le hockey ont fait mariage commun le temps d’une journée. En effet, le 1er janvier est le traditionnel jour de la Classique hivernale de la LNH. L’édition de cette année a eu lieu dans l’état de Washington, dans la ville de Seattle, plus précisément au T-Mobile Park, le magnifique domicile des Mariners. Pour y être personnellement allé en 2018 afin d’assister à une rencontre entre les Mariners et les Royals, c’est vraiment un très beau stade de baseball!

Le 1er janvier est LA journée de la LNH, au même titre que l’Action de Grâce américaine appartient sportivement à la NFL et le 4 juillet, pour sa part, est la journée de la MLB. Ils l’ont l’affaire, les Amaricains! pour citer Elvis «Bob» Gratton. 

Évidemment, plusieurs liens sont faits entre le sport du baseball et celui du hockey dans le cadre des festivités entourant l’événement. Wayne Gretzky, qui n’a besoin d’absolument aucune présentation, y est allé d’une belle déclaration dans le cadre de ses fonctions d’analyste pour le réseau de télévision TNT, diffuseur de la Classique. Cette déclaration concernait une véritable légende de la ville de Seattle et du baseball de manière générale.

L’élite reconnaît l’élite

Celui que l’on surnommait La Merveille du temps qu’il terrifiait ses adversaires sur les patinoires, ne s’est pas gêné pour exprimer toute l’admiration qu’il a envers Ken Griffey Jr. Le 99 a qualifié Griffey Jr. comme l’un des meilleurs athlètes de tous les temps ainsi que l’une des plus gentilles qu’il ait eu la chance de côtoyer. Venant d’un homme de la prestance et l’étoffe de Wayne Gretzky, ce n’est pas peu dire!

Ken Griffey Jr. est un immortel pour les partisans de sports de la ville de Seattle et c’est un geste de très grande classe de la part de Wayne Gretzky de mettre en lumière un des enfants chéris de la ville hôte de la Classique de la sorte.

Un joueur de balle durant sa jeunesse

Comme la plupart des garçons de son âge à l’époque, celui qui est considéré par plusieurs comme le meilleur joueur de hockey de tous les temps jouait au baseball l’été. Il jouait plus précisément à la position d’arrêt-court. Il reconnaît qu’il n’était pas le meilleur, mais il adorait le sport.

L’homme aujourd’hui âgé de 62 ans n’a pas peur de dire que le baseball l’a énormément aidé dans sa carrière de hockeyeur. Il attribue une partie de ses succès à sa coordination main-œil qu’il a su développer en jouant au baseball plus jeune. Si Gretzky l’affirme, ça doit être vrai!

C’est avec ce genre d’affirmation qu’il faut encourager la jeunesse d’aujourd’hui et de demain à pratiquer plus d’un sport dans la vie le temps qu’ils sont jeunes et que le sport n’est encore qu’un jeu. 

Tags:

Classique hivernale, Ken Griffey Jr., Wayne Gretzky

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Photo: Golf digest

Maxime Trudeau

Charles-Alexis Brisebois