Bryan Reynolds a demandé aux Pirates de l’échanger

Actualité

Félix Forget

Publié le 3 décembre 2022 à 15h00

Ça fait déjà quelques années que Bryan Reynolds roule sa bosse avec les Pirates. Le voltigeur, qui aura 28 ans dans quelques semaines, est tout un joueur de balle, mais malheureusement pour lui, les Pirates ne sont pas en mesure de construire une équipe compétitive autour de lui.

Le nom de Reynolds, qui a une grosse valeur sur le marché des transactions, est souvent au cœur de rumeurs, mais les Pirates le voient comme une partie intégrante de leur futur et ils ne veulent pas s’en départir.

Ceci dit, on a eu droit à un nouveau développement dans le dossier aujourd’hui, alors que le voltigeur a demandé aux Pirates de l’échanger.

Jason Mackey, qui couvre les activités de l’équipe, affirme ne pas savoir les raisons derrière cette demande, mais on peut se douter que c’est (au moins en partie) dû au fait que les Pirates ne vont nulle part.

Reynolds commence à devenir un jeune vétéran, et pendant qu’il est encore au sommet de ses capacités, ce ne serait pas surprenant qu’il ait envie d’aller jouer pour une équipe un peu plus compétitive.

Par contre, les Pirates ont émis un communiqué dans les minutes suivantes pour affirmer qu’ils n’ont pas l’intention de transiger le voltigeur.

C’est peut-être vrai, ou c’est peut-être une tactique pour annoncer aux autres équipes qu’ils ne l’échangeront pas à rabais. On veut se garder un certain levier, après tout.

Pour le bien de l’exercice, supposons que les Pirates échangeront Reynolds avant le début de la saison. Clairement, pour un voltigeur de centre de 28 ans qui est ambidextre au bâton, qui est solide dans toutes les facettes du jeu et qui a encore trois années de contrôle, ce ne seront pas les intéressés qui manqueront.

Et du lot, il y a une équipe qui aurait pas mal de sens : les Blue Jays de Toronto.

À moins d’une surprise, les Jays échangeront un receveur durant la présente saison morte. De plus, ils ont besoin de gars qui sont capables de frapper de la gauche et George Springer pourrait bouger dans la droite pour faire de la place à Reynolds.

Par contre, le prix à payer sera élevé. J’ai de la difficulté à voir les Pirates accepter une offre qui n’inclut pas Gabriel Moreno (et peut-être autre chose en prime).

Sinon, Jon Morosi soulève (en plus des Jays) les Mets et les Giants comme destinations possibles. Rappelons que Reynolds a été repêché par les Giants, lui qui a été échangé aux Pirates en retour d’Andrew McCutchen il y a quelques années.

Une résolution à court terme semble peu probable, mais une fois qu’Aaron Judge et Brandon Nimmo auront signé, les équipes qui auront manqué le bateau pourraient se retourner vers Reynolds. Je ne vois pas les Yankees le faire étant donné la présence d’Harrison Bader, par contre, mais on ne sait jamais.

Bref, ce sera clairement un dossier à surveiller, puisque si Reynolds devient disponible sur le marché, il pourrait être le plus gros poisson à aller chercher via transaction. Bien hâte de voir où le voltigeur jouera en 2023…

Tags:

Bryan Reynolds, Pirates de Pittsburgh

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Antoine Desrosiers