Bo Bichette garde confiance en lui malgré son difficile début de saison

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 2 mai 2022 à 8h39

Depuis le début de la saison, Bo Bichette a de la difficulté à frapper les balles rapides. Ce n’est vraiment pas l’idéal pour un joueur de sa trempe, on s’entend là-dessus.

Mais est-ce qu’il abandonne pour autant? Non.

Jour après jour, Charlie Montoyo le place dans le rôle de joueur d’arrêt-court et le laisse frapper deuxième. Il sait que ça va débloquer.

Pourquoi? Parce que Bichette n’a pas perdu espoir.

Avant le match d’hier à Sportsnet, les analystes expliquaient que sa confiance est encore là. Ce n’est pas facile pour lui, évidemment, mais il garde le moral et il continue de s’entraîner fort.

Et hier, contre Houston, ça a payé puisqu’à un moment où ça allait mal pour le club contre Framber Valdez (sans point ni coup sûr en chemin), Bichette est devenu le premier frappeur cette saison à frapper un circuit contre l’excellent lanceur de Houston.

C’est un excellent pas vers le retour de la confiance à 100 %, ça. Après tout, Bichette a aidé son club à revenir dans le match et à gagner une série importante.

Qu’est-ce qui fait en sorte que Bichette va (ou est en train de) revenir en confiance? Il y a évidemment plusieurs facteurs, mais n’oublions pas l’impact de George Springer.

Le voltigeur des Jays l’aide beaucoup sur le banc et on l’a vu quand le jeune a démontré de rares signes de frustration en cours de match. Springer l’a aidé et il a aussi forcé la suite de la sixième manche en évitant de se faire prendre dans un double-jeu.

Et après, devinez qui l’a félicité? Of course.

Je ne sais pas quand on reverra Bichette en pleine forme chez les Jays. Mais quand il le sera et que Teoscar Hernandez reviendra (possiblement cette semaine), Toronto sera encore plus fort.

C’en est presque indécent… surtout considérant l’allure du reste de la division.

MLB.com
10e manche
  • De grosses décisions seront prises à New York aujourd’hui. Robinson Cano pourrait être coupé après un gain de 10-6.
  • Jeff McNeil roule à plein régime.
  • Kyle Schwarber aime affronter les Mets.
  • Francisco Lindor aime l’attention.
  • Les Mets et les Blue Jays vont bien.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Bo Bichette

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey