Blue Jays contre Orioles : une dernière chance de s’approcher du sommet de la division

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 22 août 2023 à 16h00

En ce moment, la course aux séries est très serrée dans l’Américaine. La grosse remontée des Mariners dans les derniers jours change la donne.

En ce moment, les Mariners de Seattle sont au dernier rang donnant accès aux séries.

Ce qui change la donne, depuis quelques jours, c’est le fait que la course est tellement serrée dans l’Ouest que trois clubs (Astros, Mariners et Rangers) peuvent aspirer au sommet.

Les deux équipes du lot qui ne gagneront pas pourraient faire les séries, mais ce ne sera pas simple. Pourquoi? Parce que les Rays, les Blue Jays et les Red Sox sont aussi dans la course.

Ça fait bien des clubs qui se battent.

Dans les faits, en ce moment, il faut s’attendre à ce que les Orioles et les Twins gagnent leur division. Les Guardians ne devraient pas rattraper les Twins, ce qui sort Cleveland de la course aux séries.

Les Yankees et les Angels sont aussi trop loin.

Dans les faits, la « pire » équipe présentement qui peut vraiment aspirer aux séries, c’est Boston. Un titre de division semble cependant hors de portée et ça devrait passer par une place de wild card.

Dans les faits, à Baltimore, seuls les Rays sont inquiétants. Mais comme le club n’est pas en ascension, il faut plus se concentrer à faire les séries qu’autre chose à Tampa Bay.

Sans de nombreux lanceurs et Wander Franco, rien n’est simple là-bas.

Et les Jays, eux?

Dans les faits, le club est à 8.5 matchs des Orioles en ce moment. Et même si le club devait balayer la série de trois matchs à venir entre les deux équipes dès ce soir, il serait à 5.5 joutes.

Est-ce que c’est impossible de penser que le club peut balayer Baltimore, qui n’a pas été balayé depuis le rappel d’Adley Rutschman en mai dernier? Quand même.

Après tout, Baltimore n’est pas au premier rang par hasard en ce moment et les Jays n’ont pas le numéro des Orioles cette saison. On parle d’une fiche de 2-8, ce qui n’est pas bon.

Mais il n’en demeure pas moins qu’en marge de cette dernière série cette année entre les deux clubs (à moins que…), les Jays doivent tout donner. Et ce, que Vladimir Guerrero Jr. y soit ou pas.

Si le club gagne sa série contre les Orioles et passe le balai, il sera quand même à 5.5 matchs des Orioles vendredi matin. On parle d’une victoire de plus par semaine d’ici la fin de l’année.

Et si le club perd, oubliez ça : il devra se résigner à se battre pour un poste de meilleur deuxième. C’est le scénario le plus probable et ça se décidera d’ici un peu plus de 48 heures.

Sinon, avoir une meilleure fiche que les Mariners est déjà un bon premier pas vers l’avant.

10e manche
  • Jarren Duran sur la liste des blessés.
  • Le proprio des Nats est fier de garder son gérant.
  • Aimez-vous les plans des Royals pour un nouveau stade?
Tags:

Blue Jays de Toronto, Ligue américaine, Orioles de Baltimore

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois