Retraits au bâton : Clayton Kershaw est devenu le meneur de tous les temps chez les Dodgers

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 1 mai 2022 à 8h30

En retirant le jeune Spencer Torkelson sur des prises lors de la quatrième manche du match d’hier face aux Tigers de Détroit, Clayton Kershaw est devenu le meneur de tous les temps dans cette catégorie chez les Dodgers de Los Angeles.

Le gaucher de 33 ans a devancé Don Sutton en réussissant son 2 697e retrait au bâton face à la recrue des Tigers.

Kershaw n’avait besoin que de quatre « K » afin de devancer Sutton en débutant le match d’hier. Il a tout d’abord égalé la marque de Sutton en troisième en faisant mordre la poussière à Dustin Garneau avant de passer à l’histoire lors de la manche suivante.

Le vétéran de 15 saisons dans les Majeures a choisi de servir une glissante à l’intérieur afin de surprendre Spencer Torkelson et ainsi recevoir une belle ovation de la part des partisans des Dodgers qui assistaient au match. Ce tir historique avait une vélocité de 83,9 milles à l’heure.

Depuis les années 1920, Clayton Kershaw possède la plus faible moyenne de points mérités (2.48) chez les artilleurs ayant lancé au moins 1 500 manches. De plus, il vient au quatrième rang chez les joueurs actifs pour le nombre de retraits au bâton.

Avec sa performance remarquable d’hier, Kershaw devance aussi Don Drysdale (2 486) de même que Sandy Koufax (2 396), deux légendes chez les Dodgers. Avec ses sept retraits au bâton, Kershaw est maintenant à 2 700.

Les Tigers l’ont emporté par la marque de 5-1 sur les Dodgers et le héros de la soirée n’a pas été impliqué dans la décision. Kershaw a réussi un total de sept retraits au bâton en six manches lancées, tout en accordant un mince point aux Tigers, grâce à quatre coups sûrs de la part des visiteurs.

Il a d’ailleurs été félicité par de grosses pointures, dont Vin Scully.

Son coéquipiers, Evan Phillips, a gâché la soirée de Kershaw en permettant aux frappeurs des Tigers de réussir une manche de trois points en septième. Les hommes de A.J. Hinch ont ajouté un point à la manche suivante et confirmer leur gain.

L’attaque des Dodgers a été hypnotisée par la performance de Kershaw, car les frappeurs des bleus ont fourni un tiède effort se résumant à un point sur quatre coups sûrs.

10e manche
  • Quel début de saison difficile à Cincinnati.
  • Mookie Betts reprend du poil de la bête.
  • Spectaculaire.
Tags:

Clayton Kershaw, Dodgers de Los Angeles, Don Sutton, Spencer Torkelson, Tigers de Detroit

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois