Les Blue Jays manquent d'opportunisme et s'inclinent encore à Seattle

Publié le 09 juillet 2022

Les Blue Jays de Toronto devront trouver des façons de gagner des matchs et rapidement. Hier à Seattle, face aux Mariners, les joueurs de Charlie Montoyo ont laissé un total de 32 coureurs sur les buts et se sont inclinés par le pointage de 5-2, en manches supplémentaires.

Malgré une collection de 12 coups sûrs, dont 10 face au partant George Kirby, qui a cédé sa place au releveur Penn Murfee après seulement quatre manches et un tiers de travail, les frappeurs des Jays n'ont pas été en mesure de marquer les points importants.

C'est finalement Eugenio Suárez qui a joué les héros en frappant une claque de trois points en fin de onzième manche face à Sergio Romo.

L'ancien Blue Jays Ryan Borucki en a profité pour remporter un premier gain avec sa nouvelle équipe en blanchissant ses anciens coéquipiers lors des deux dernières manches.

Ce gain face aux Jays permet aux hommes de Scott Servais de coller six victoires et de repasser au-dessus de la barre des .500. Les Mariners (43-42) occupent actuellement le deuxième rang dans l'Ouest de l'Américaine à 13 matchs des Astros, qui dominent (encore une fois) leur division.

Les deux gérants ont utilisé un total de 14 lanceurs au cours de ce match, sept de chaque côté. Ross Stripling a fait du bon boulot dans son rôle de partant en donnant deux points aux locaux en cinq manches passées au monticule et il a retiré six frappeurs au bâton.

Du côté des gagnants et malgré une sortie plutôt difficile de George Kirby, Scott Servais a eu la main heureuse en donnant rapidement la balle à sa relève. Les six releveurs utilisés par Servais n'ont donné que deux petits coups sûrs aux Blue Jays, en plus de retirer huit oiseaux sur des prises.

Le meilleur en attaque pour les Torontois a été Lourdes Gurriel Jr., qui a réussi trois coups sûrs en cinq présences. Fait à noter que tous les frappeurs faisant partie de l'alignement partant ont frappé en lieu sûr sauf un, Cavan Biggio (il a été retiré quatre fois au bâton).

Mine de rien, cette défaite des Blue Jays, jumelée au gain des Orioles de Baltimore sur les Angels de Los Angeles, rapproche la formation du Maryland à quatre parties de Toronto au classement.

À court de solution, il se pourrait que les Blue Jays finissent par glisser au dernier rang de leur division, car les Orioles ont remporté six gains de suite et ils sont en mission.

10e manche
  • Toute une saison pour Tony Gonsolin.
  • C'est rare qu'on voit ça.
  • Dur coup au Texas.
  • Victoire des Yankees sur les Red Sox.
  • Chris Sale lancera mardi.

Partage

Par Pascal Harvey

Amateur de baseball depuis longtemps, il connait son sport sur le bout de ses doigts.

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram