Expansion hypothétique : quelle serait la division des Expos?

Expos

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 9 février 2023 à 11h00

Que se passera-t-il le jour où la MLB procédera à un processus d’élargissement des cadres? C’est une question qui est assez importante à se poser parce que ça risque d’arriver un jour.

Dans les faits, comme Rob Manfred l’a déjà dit, il veut procéder à une expansion le jour où ses 30 stades seront dans un bon état.

Et comme il y a seulement de l’incertitude avec deux d’entre eux, on attend donc après Tampa Bay et Oakland pour aller de l’avant.

Dans le cas des Rays, ça semble se placer. On sent que la formation de la Floride progresse vers un nouveau stade du côté de St-Pete – pour le meilleur et pour le pire.

Il reste donc le dossier des A’s, qui s’enlignent vraiment pour déménager du côté de Las Vegas. Ça semble être le scénario le plus probable en ce moment.

On y reviendra.

Pourquoi je parle de l’expansion? Parce que dans les derniers jours, Jim Bowden (The Athletic) a proposé son réalignement des divisions avec 32 formations.

Voici le résultat, pour ceux qui sont intéressés.

Dans sa formule, la Nationale et l’Américaine n’existent plus et on a plutôt l’Est et l’Ouest. C’est un format qui est de plus en plus discuté le jour où la MLB ira de l’avant avec un plan de 32 équipes. Je crois que c’est inévitable.

De toute manière, il y a de plus en plus de duels contre l’autre ligue, le frappeur de choix n’est plus universel et on veut favoriser les rivalités géographiques. C’est donc de plus en plus logique de penser que les deux institutions pourraient sauter.

Cela m’a donc donné envie de faire comme Bowden et de jouer à créer mes propres divisions.

J’ai choisi, comme lui, de placer une équipe à Vegas (les A’s) et d’y aller d’un club d’expansion à Nashville. En ce moment, la ville du Tennesseesemble être la favorite pour une expansion.

Mais j’ai pris Montréal au lieu de Charlotte comme 32e équipe de la MLB. Après tout, sinon, je me fous un peu de me prêter à l’exercice.

Il y a des différences avec les choix de l’expert, notamment pour placer Montréal et Toronto plus au coeur du plan, mais voici comment j’irais.

D’abord, il faut noter que des divisions de huit clubs, c’est trop pour moi. J’irais donc avec huit divisions de quatre clubs en tout. C’est plus logique pour créer des rivalités.

Ça donnerait ceci.

EST – 1MontréalTorontoDetroitPittsburgh
EST – 2New York (Y)New York (M)BostonPhiladelphie
EST – 3WashingtonBaltimoreClevelandCincinnati
EST – 4NashvilleAtlantaTampa BayMiami
OUEST – 1Chicago (C)Chicago (W)MinnesotaMilwaukee
OUEST – 2TexasHoustonSaint-LouisKansas City
OUEST – 3SeattleVegas (A’s)ArizonaColorado
OUEST – 4Los Angeles (A)Los Angeles (D)San FranciscoSan Diego

Quand on prend le temps d’y penser, le club de Montréal aurait de la difficulté à être avec les Yankees ou les Red Sox dans un contexte de division à quatre clubs. Pourquoi?

Pour respecter des conditions qui ne peuvent pas vraiment être remises en doutes.

  • Les Yankees et les Red Sox doivent être ensemble. C’est la même chose pour les Yankees et les Mets, ce qui fait un groupe de trois impossible à défaire.
  • Les Expos et les Blue Jays doivent être ensemble pour y aller d’une rivalité canadienne.

Comme il est impossible d’ajouter deux clubs à un groupe de trois tout en arrivant à quatre clubs, ça prend une autre équipe pour cette division des équipes de New York et de Boston.

Bowden a proposé les Phillies et je suis d’accord. On parle de quatre clubs qui sont riches et qui formeraient une division semblable à celle de l’Est de la Nationale (Commanders, Eagles, Giants et Cowboys) dans la NFL.

Le mot d’ordre? Cette division-là est plus importante que la tienne.

Pour un club comme les Expos, être avec les Blue Jays, les Tigers et les Pirates serait logique goégraphiquement, mais aussi financièrement. Dans une telle division, se qualifier en séries serait possible une fois de temps en temps et l’attrait d’avoir une rivalité canadienne est intéressante.

De la façon dont je vois les choses, chaque gagnant de division serait en séries et parmi les 12 équipes de chaque ligue qui n’aurait pas réussi à finir au sommet, les deux meilleurs fiches passent.

Cela permet de conserver le format de 12 équipes en séries (six par association/ligue) et d’augmenter facilement le nombre d’équipes au besoin.

Il est certain que quelques divisions perdraient au change (Ouest 3 et Est 3, notamment), mais ce serait relativement égal et le voyagement serait efficace.

Notons que pour arriver à 162 matchs, j’irais avec le format suivant :

  • 48 duels contre l’autre ligue (trois matchs fois 16 équipes)
  • 60 duels contre les divisions de la même ligue (cinq matchs fois 12 équipes)
  • 54 duels de division (18 matchs fois trois équipes)
  • Total de 162 matchs

Je veux voir de nombreux affrontements de division et je veux les voir la fin de semaine. Ainsi, la semaine, il pourrait y avoir des séries de deux matchs contre la même ligue, question d’arriver avec un format où les duels importants sont la fin de semaine.

Ça a beau être hypothétique, mais c’est quand même amusant à s’imaginer, tout ça.

Tags:

Blue Jays de Toronto, Expansion, Expos de Montréal, Red Sox de Boston, Yankees de New York

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois