Ces entraîneurs qui ne sont pas encore vaccinés

Publié le 21 janvier 2022

Dans le baseball professionnel comme dans plusieurs milieux, il devient de plus en plus ardu de vivre comme avant si l'on n'a pas encore reçu de vaccin contre la COVID-19. Et pour certains entraîneurs, cela peut signifier de perdre des opportunités.

Brian Butterfield, qui a été entraîneur pour six clubs des Majeures depuis 1994, est un bon ami du nouveau pilote des Mets de New York, Buck Showalter. Naturellement, on a pensé que Butterfield aurait une chance de faire partie du personnel mis en place par son ami.

Mais non. Comme il est non-vacciné, Butterfield a automatiquement été rayé de la liste des candidats, comme le rapporte Ken Rosenthal de The Athletic. À 63 ans, l'ancien joueur planifie rester chez lui, dans le Maine.

Il constitue une preuve que même si la vaccination n'est techniquement pas obligatoire pour les joueurs dans la MLB, le fait qu'elle soit fortement encouragée peut freiner un parcours derrière le banc.


La direction du baseball majeur a envisagé d'imposer la vaccination obligatoire dans les rangs mineurs, mais ce n'est pas chose faite. Si elle souhaite mener une telle initiative dans la cour des grands, elle doit au préalable obtenir l'approbation de l'Association des joueurs, qui pour l'instant la recommande sans l'obliger.

Tom Goodwin, 53 ans, faisait partie du personnel d'entraînement des Red Sox de Boston la saison dernière. Durant les séries éliminatoires, il a été mis de côté puisqu'il n'avait pas été vacciné.

Pourquoi? C'est que la ligue avait imposé, à compter du 15 septembre, que tous les entraîneurs en poste soient vaccinés contre la COVID-19. Et Goodwin, désireux de faire plus de recherches sur le vaccin, se sentait bousculé là-dedans.

« Je n'ai jamais été anti-vaccin. Je ne sentais pas que la MLB faisait les choses de la bonne façon. Je sentais vraiment - et c'est un sentiment, peut-être que j'avais tort, peut-être que non - que nous étions intimidés, les entraîneurs qui n'étaient pas vaccinés, par la MLB. Parce qu'ils pouvaient nous intimider, les entraîneurs. »

Goodwin a finalement reçu ses deux doses - et un emploi avec les Braves d'Atlanta, mais dans les mineures. Dans les Majeures, il n'a reçu aucune offre.

Partage

Par William Thériault

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram