Non, Freddie Freeman n'est pas une cible logique pour Toronto

Publié le 18 janvier 2022

Sur papier, les Blue Jays de Toronto ont plusieurs raisons de vouloir signer Freddie Freeman. Lesquelles?

Ses parents sont Canadiens. Il frappe de la gauche. Sa production offensive comblerait le départ de Marcus Semien. Il a de l'expérience en séries, dont en Série mondiale. Il serait un meneur incroyable. Les Blue Jays sont prêts à mettre de l'argent sur la table pour gagner.

Ceci dit, le joueur de premier but... est un joueur de premier but. Et c'est le plus gros problème.

C'est pourquoi je trouve ça assez spécial de voir des gens lier le joueur autonome aux Jays. C'est arrivé à quelques reprises récemment.


Évidemment, dans un monde idéal, Vladimir Guerrero Jr. aurait connu sa saison incroyable au troisième but. Il aurait été plus simple, par la suite, de trouver un joueur de premier but.

Ceci dit, Vladdy n'avait pas de succès au coin chaud de l'avant-champ et il n'est pas question pour les Blue Jays de le déplacer. Junior s'est lui-même dit à l'aise à l'idée de continuer au premier but et il a dit qu'il ne rêve plus au troisième coussin.

Évidemment, le poste de frappeur de choix existe, mais les Blue Jays ne voudront jamais alterner entre Freeman et Vladdy Jr. au premier but et comme DH. Les gars ne voudront pas jouer la moitié du temps seulement sur le terrain et Charlie Montoyo utilise son poste de frappeur de choix pour les joueurs qui reviennent d'une blessure ou pour alterner son surplus de talent.

Aller chercher un DH pur comme l'a fait Tampa Bay avec Nelson Cruz peut fonctionner pour finir une saison, mais pas dans le cadre d'un contrat à long terme.

Avec les Blue Jays qui veulent probablement prolonger à long terme le contrat de Vladdy, lui mettre un Freeman dans les pattes n'est pas la meilleure idée du siècle.

Il faut mettre l'argent ailleurs pour garder Vladdy heureux, donc.

Les Blue Jays doivent déjà penser à signer à long terme Vladimir Guerrero Jr. et Bo Bichette
Et ce, même s’ils sont encore sous le contrôle de l’équipe pour quatre autres saisons.

Si le club a environ une vingtaine de millions de dollars à mettre sur son club en 2022 comme on le croit, en mettre plus que ça par année (Freddie Freeman coûtera environ 30 M$ par saison) sur un joueur qui n'est pas un partant, pas un releveur et pas un joueur de troisième but n'est pas logique non plus.

Laissons les Yankees et les Dodgers faire la vie dure aux Braves dans le dossier.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram