Les Pirates ne semblent pas vouloir échanger Bryan Reynolds

Publié le 27 janvier 2022

On le sait, les Pirates de Pittsburgh sont dans ce qui semble être une éternelle reconstruction. Le club échange souvent ses vedettes pour de jeunes espoirs puisque la fenêtre pour gagner n'est jamais proche.

Mais il semble y avoir une exception. Le nom de Bryan Reynolds semble être important à Pittsburgh et le voltigeur de centre sera, selon les projections du club, encore excellent quand le club devrait dominer, soit en 2025.

Voilà pourquoi plusieurs clubs ont appelé pour l'un des représentants du club au Match des étoiles. Ceci dit, parce qu'il sera agent libre en 2026 seulement, le club ne veut rien savoir de le laisser partir.

Les Marlins ont beau cogner à la porte des Pirates, mais en ce moment, la réponse est non.


Les Marlins ont déjà acquis Joey Wendle, Avisail Garcia et le receveur des Pirates Jacob Stallings depuis la fin de la saison 2021, mais ajouter Reynolds mettrait un beau point d'exclamation à une belle saison morte à Miami.

Avec la quantité de jeunes lanceurs des Marlins, les Pirates pourraient vouloir l'échanger là-bas si jamais le voltigeur de centre devait quitter.

Mentionnons que d'autres clubs (Mariners, Yankees, Astros, Guardians, Brewers et Braves) ont aussi informé les Pirates de leur intérêt envers le champ centre.

Si les Pirates devaient l'échanger, j'imagine que le DG des Blue Jays appellerait Ben Cherington (son ancien adjoint) pour lui jaser un brin.

Après tout, dans deux ans, Randal Grichuk, Lourdes Gurriel Jr. et Teoscar Hernandez seront libres comme l'air et George Springer devrait prendre le chemin du champ droit.

Ceci dit, je vois Hernandez rester à long terme, fort d'une lucrative prolongation de contrat.

Teoscar Hernandez : la signature qui presse le plus à Toronto
Il est le prochain gros agent libre des Blue Jays. Même si ce sera dans deux ans seulement, il faut commencer à y penser.

Aller chercher Reynolds, un voltigeur de centre qui commencera l'année 2022 à 27 ans, serait idéal. Il frappe des deux côtés du marbre - donc il peut le faire de la gauche, un besoin chez les Blue Jays - et sa ligne de frappe de 2021 (.302/.390/.522, ce qui est bon pour une MPP de .912) est très attirante.

Mais ce n'est pas pour tout de suite, évidemment, considérant que les besoins des Jays sont ailleurs et que les Pirates ne veulent pas l'échanger.

À moins de vouloir donner Gabriel Moreno (ce qui n'arrivera pas) dans une guerre d'enchères pour le voltigeur, les Jays n'y arriveront pas.

Et c'est la même chose pour les autres équipes du circuit. Cela pourrait cependant changer rapidement au cours des prochaines années.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram