Les Orioles auront besoin d’aide au monticule

Actualités

Pascal Harvey

Publié le 2 juin 2024 à 14h30

Les Orioles de Baltimore sont jeunes et ils sont bons, mais au monticule, ils sont maganés!

Hier, la troupe de Brandon Hyde a enregistré un 37e gain cette saison en prenant la mesure des Rays de Tampa Bay par le pointage de 9-6. Les Orioles occupent en ce moment le deuxième rang dans l’Est de l’Américaine, à quelques matchs des Yankees de New York.

Le partant des O’s, Kyle Bradish, n’a pas fait long feu dans le match, devant céder sa place à son coéquipier Jacob Webb après seulement deux manches et deux tiers de travail. Le droitier a donné cinq points mérités aux frappeurs des Rays au moyen de sept coups sûrs. En début de troisième manche, les visiteurs au Oriole Park menaient par 5-4 au pointage.

Heureusement pour Bradish, l’attaque des Orioles a fait le boulot en se sauvant avec la victoire à grands coups de circuit.

La situation vécue hier démontre que la rotation des Orioles vit des moments difficiles et que la haute direction du club devra trouver des solutions afin d’éviter que l’équipe ne s’écroule en pleine course aux séries éliminatoires.

À part Corbin Burnes, qui a un pacte d’une seule saison avec les Orioles, les blessures et l’incertitude résument bien ce qui se passe en ce moment sur la butte. Jusqu’ici, Burnes est dominant comme le montre sa fiche de 5-2, mais surtout sa moyenne de points mérités de 2.35, en 72 manches et deux tiers lancées, en 2024. Burnes a récolté 71 retraits au bâton jusqu’à présent cette saison.

Avec la perte des partants John Means et Tyler Wells, tous deux finis pour la saison, il sera nécessaire pour Mike Elias de bouger afin de solidifier sa rotation de partants. Selon Bob Nightengale du USA Today, Jesus Luzardo des Marlins de Miami serait la cible parfaite permettant à Elias, le directeur général de l’équipe, de frapper un grand coup et ainsi donner de l’aide à son as, Corbin Burnes.

En plus de Means et de Wells, Kyle Bradish, Grayson Rodriguez et Dean Kremer ont tous trois goûté à la liste des blessés (Kremer y est encore en ce moment, d’ailleurs). Afin de pallier à cette situation, Brandon Hyde a fait appel à deux de ses releveurs pour agir à titre de partants, ainsi Cole Irvin et Albert Suarez sont devenus les quatrième et cinquième partants de l’équipe.

Irvin sera le partant des Orioles aujourd’hui face aux Rays.

La saison 2024 ne ressemble en rien à la précédente, où aucun partant régulier de l’équipe n’avait passé du temps sur la liste des blessés. Une situation préoccupante qui doit être adressée sérieusement afin de ne pas gâcher une saison remplie de promesses à Baltimore.

Déjà que l’équipe se cherche possiblement un releveur numéro un en raison du rendement incertain de Craig Kimbrel, venu en remplacement de Felix Bautista, blessé à long terme.

En bref, Mike Elias aura beaucoup de pain sur la planche et ses besoins sont clairement associés à ce qui se passe en ce moment au monticule, où l’incertitude règne.

Les Yankees de New York, qui devraient bientôt vivre le retour de leur partant numéro un, Gerrit Cole, ne se plaindront certainement pas de ce qui se passe du côté de Baltimore. Sans se réjouir du malheur des autres, Aaron Boone doit quand même respirer un peu mieux dans les circonstances.

Tags:

Brandon Hyde, Corbin Burnes, Mike Elias, Orioles de Baltimore

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget

Laisser un commentaire