Jacob deGrom aurait pu porter l'uniforme des Cubs en début de carrière

Publié le 11 décembre 2021

Imaginez une transaction impliquant les Mets et les Cubs qui s’échangent Arismendy Alcantara et Jacob deGrom. Vous pouvez ouvrir les yeux, ce n’est jamais arrivé!

Alcantara vient de signer un pacte avec une équipe de la ligue professionnelle japonaise et n’est donc plus un membre du baseball majeur.

À sa première saison chez les Cubs en 2014, Alcantara était considéré comme un joueur d’avenir pour l’organisation de l’Illinois, mais il avait eu une année recrue très moyenne en frappant pour .205, réussissant 10 coups de circuit et 29 points produits.

À l’époque, à la recherche d’un frappeur avec un fort potentiel, les Mets de New York étaient en mode preneur auprès de plusieurs équipes, dont les Cubs de Chicago.

Nous apprenons aujourd’hui qu’un jeune lanceur du nom de Jacob deGrom faisait partie des discussions entre les deux équipes.

https://twitter.com/martinonyc/status/1469450636928421888

Tout comme Alcantara, deGrom a foulé les terrains du baseball majeur pour la première fois en 2014. Contrairement au Dominicain, deGrom a laissé sa marque dès le départ en étant nommé recrue de l’année dans la Ligue nationale et depuis ce temps, le grand droitier a remporté deux trophées Cy Young et un troisième était à sa portée en 2021 n’eut été des blessures.

Pouvez-vous vous imaginez la gaffe monumentale que l’organisation des Mets aurait commise? Déjà fortement critiquée, elle aurait été marquée au fer rouge pour des décennies à venir.

Heureusement pour les partisans des Mets, cette transaction n’a jamais eu lieu et deGrom demeure un as au sein de la formation et une référence pour des jeunes qui veulent un jour atteindre ce niveau d’excellence.

Alcantara, quant à lui, a joué deux ans à Chicago avant de porter les couleurs des A’s et des Reds avant de faire le saut du côté du Japon. En quatre ans dans les Majeures, sa moyenne au bâton combinée s’élève à .189.

Il y a un vieil adage qui dit que les meilleures transactions sont souvent celles que l’on ne fait pas et dans ce cas précis, c’est encore plus évident.

En prenant connaissance de cette information, les partisans des Cubs doivent se mordre les lèvres en se disant que la réalité sur le terrain serait peut-être très différente, et ce, malgré le grand succès de 2016.

Partage

Par Pascal Harvey

Amateur de baseball depuis longtemps, il connait son sport sur le bout de ses doigts.

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram