Tim Anderson désigné pour assignation par les Marlins

Actualité

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 2 juillet 2024 à 12h30

Au cours de la dernière saison morte, les Marlins ont pris une chance avec Tim Anderson. La direction du club l’a signé à rabais en espérant pouvoir le relancer sous le chaud soleil de la Floride.

Mais finalement, en 65 matchs, il n’a rien fait. C’est pourquoi le club a choisi de le désigner pour assignation.

Ses neuf points produits, son WAR de -1.2 (ce qui est vraiment mauvais), sa moyenne de .214, ses 68 retraits sur des prises et sept buts sur balles : Anderson a juste perdu le nord. Ni plus ni moins.

À cinq millions de dollars pour l’année, il ne valait pas la peine de le garder. Le club va donc lui verser environ 2.5 M$ pour qu’il reste à la maison… ou pour qu’il joue ailleurs.

S’il signe ailleurs, le salaire minimum sera déduit de la facture de Miami.

À quelques semaines de la date limite des transactions, il est logique de croire que les Marlins ont placé le joueur d’arrêt-court dans la vitrine, mais que personne n’a mordu à l’hameçon. Et avec raison.

Je ne sais pas si un club va prendre une chance, lui qui est devenu complètement inutile depuis deux ans. S’il était correct défensivement, les Dodgers auraient pu prendre une chance, mais…

On verra ce que le futur lui réserve. Mais par la force des choses, cela ouvre des possibilités à Otto Lopez.

Tags:

Marlins de Miami, Tim Anderson

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Félix Forget

Laisser un commentaire