Proprio des Rays : « Les gens de Montréal sont plus dévastés que moi »

Publié le 20 janvier 2022

La nouvelle est tombée comme le ciel sur la tête des partisans de baseball locaux, ce midi. Le projet de garde partagée entre Tampa Bay et Montréal est mort.

À peine une demi-heure après l'annonce, le propriétaire des Rays, Stuart Stenberg, s'est entretenu avec les journalistes lors d'un point de presse. Même si le refus officiel provient de la MLB et non de sa franchise, il semble déjà avoir tourné la page.


« Les gens de Montréal sont plus dévastés que moi », a-t-il déclaré.

Pas trop occupé à faire le deuil, l'investisseur de 63 ans a plutôt tenu à réaffirmer sa poigne sur la concession floridienne. Il n'est pas intéressé à vendre les Rays et « ne planifie pas menacer la communauté de Tampa Bay avec une potentielle relocalisation. »


S'il reconnaît que l'avortement du plan n'est pas l'idéal, Sternberg tient à préciser qu'il n'a pas eu de rôle à jouer dans cette décision et qu'il a trouvé le tout difficile.

Même qu'à son sens, les plans de garde partagée, ou de « ville sœur » comme il le dit en anglais, seront de plus en plus considérés dans le sport professionnel. De son dire, c'est seulement que la MLB n'était pas prête à devenir la première à le mettre en pratique.

Permettez-nous seulement d'exprimer un doute là-dessus. La garde partagée, ça engendre toutes sortes de complications. Sans oublier qu'aucune autre rumeur de ce genre ne circule parmi les franchises du Big 4 (NFL, NBA, MLB, LNH).


Et pour la suite, maintenant que Montréal n'est plus une option? Stuart Sternberg prévoit évaluer la situation dans la région de Tampa Bay, en fonction du nombre de partisans au Tropicana Field en 2022.

L'an dernier, en moyenne, les Rays accueillaient 9 513 partisans par match. Ils se classent ainsi 28e sur 30 équipes en termes de spectateurs. Seuls les A's et les Marlins ont fait de pires scores.


Le contrat qui fait du Tropicana Field le stade officiel des Rays tiendra jusqu'en 2027. Il est cependant réputé comme n'étant pas du tout la meilleure infrastructure pour du baseball professionnel. Et il est situé à St-Petersburg, à 25 minutes de la ville de Tampa. Pas idéal.

Malgré cet échec, selon l'informateur Bob Nightengale, Montréal demeure l'une des deux destinations favorites pour une expansion de la MLB, qui considère également Nashville.


Ça reste à suivre.

Partage

Par William Thériault

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram