Négociations du jour : peu de progrès à noter

Publié le 06 mars 2022

J'aimerais vous dire que le conflit de travail progresse. Que le retour au jeu est imminent. Que la saison 2022 sera significative.

Mais en ce moment, je ne peux pas.

Pourquoi? Parce que même s'il y a des rencontres qui ont lieu, les progrès sont très minces. D'un côté comme de l'autre, il y a un gros manque de flexibilité dans les négociations.

La preuve? Aujourd'hui, les joueurs ont répondu à « l'offre ultime » des patrons avec ceci.


Comme on peut le voir, le salaire minimum, le seuil de la taxe de luxe, le refus d'instaurer un repêchage international et les séries à 12 équipes sont tous des aspects où la MLBPA ont refusé de faire des concessions.

Les joueurs ont baissé un peu le bassin d'argent pour les joueurs qui n'ont pas encore accès à l'arbitrage.

Le gros changement, c'est sans doute le fait que les joueurs autoriseraient la MLB à imposer, en 2023, la fin de la défensive spéciale, le cadran des lanceurs et des buts plus gros.

Pour les arbitres robots, c'est non, par contre.


C'est pour ça qu'il y a un peu de progrès. Après tout, si les joueurs n'ont pas bougé au niveau économique, il y a quand même des avancées au niveau du baseball en tant que tel.

Je parlais justement, plus tôt aujourd'hui, du fait que les patrons veulent pouvoir imposer un cadran pour les lanceurs.

La MLB veut imposer un cadran pour les lanceurs
On parle de 14 quand les buts sont vides et de 19 secondes quand il y a au moins un coureur sur les buts.

Il y aura d'autres négociations demain, ce qui est la bonne nouvelle.

Théoriquement, c'est au tour de la MLB de répliquer. Est-ce que cela se fera demain? Est-ce que cela se fera via une offre ridicule aussi? Ça reste à voir.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram