Max Scherzer : les autres équipes s’attendent à le voir être disponible

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 7 juillet 2024 à 10h30

Quand Max Scherzer a signé son contrat de trois ans avec les Mets de New York, en vue de la saison 2022, il s’attendait à passer trois années à se battre pour Steve Cohen afin de ramener la Série mondiale à New York.

L’histoire nous aura permis d’apprendre qu’il a effectivement ajouté une bague à sa collection… mais c’était sous les couleurs des Rangers du Texas, la saison dernière.

Ironiquement, Jacob deGrom était là, lui aussi.

Il a été acquis à la date limite (au même moment où Justin Verlander est allé à Houston) et même s’il n’a pas lancé souvent en séries, il a quand même gagné un deuxième titre.

Mais là, on se demande ce qui se passera avec lui en 2024.

Après tout, ses Rangers pourraient devoir vendre en raison de la vilaine saison (ils sont présentement à 7.5 matchs des séries) du club. C’est ça qui arrive quand plusieurs lanceurs partants, dont lui, commencent la saison sur la liste des blessés.

Jusqu’à quel point Scherzer, qui en est à la dernière année de son contrat de 130 M$ sur trois ans (43.33 M$ par campagne), a-t-il des chances de voir les Rangers l’échanger?

Selon ce que rapporte Bob Nightengale, les dirigeants des autres équipes s’attendent à voir les Rangers, à moins d’un incroyable revirement de situation, placer plusieurs lanceurs – dont MadMax – sur le marché.

Est-ce que cela veut dire qu’il va assurément partir? Pas forcément.

Il faut savoir que Scherzer, qui doit être tanné de déménager sa famille, a une clause de non-échange. S’il ne veut pas être un joueur de location, il restera au Texas, tout simplement.

Et ça ne veut pas dire qu’à ce stage-ci de sa carrière, les clubs vont vouloir tout donner pour ses services non plus. Après tout, il a ralenti et il se blesse de plus en plus souvent : ça fait seulement trois matchs qu’il lance depuis son retour au jeu.

Notons que s’il est échangé, Scherzer ne le serait pas à 43.33 M$, mais bien à 12.5 M$ ou moins. Après tout, cette année, Steve Cohen paie le lanceur plus de 30 M$. C’est l’arrangement qu’il avait pris l’an passé avec les Rangers.

Ceci dit, on sait à quel point il veut gagner, dans la vie. Si jamais une équipe de premier plan devait lui offrir la chance de se battre en séries à nouveau, il serait peut-être ouvert à dire oui.

Après tout, s’il est échangé autour de la date limite (30 juillet), on ne parlerait que d’un engagement de trois mois.

Tags:

Max Scherzer, Rangers du Texas

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire