Mariners : 8,5 matchs d’avance dans la division et le club frappe pour ,221

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 17 juin 2024 à 12h30

Après un lent début de saison, tout va bien dans le meilleur des mondes pour les Mariners de Seattle. Au point que les représentants de l’État de Washington trônent au sommet de la section Ouest de la Ligue américaine, forts de leur dossier de 43 victoires contre 31 revers.

Cette reluisante fiche leur donne présentement une avance de 8,5 matchs sur leurs plus proches poursuivants dans la division, les Rangers du Texas.

Ce confortable coussin n’est cependant pas arrivé sous les fesses des joueurs des Mariners en raison de l’offensive que ces derniers mettent au tableau.

En effet, les frappeurs de Seattle affichent présentement une moyenne au bâton collective de ,221 et un faible OPS de ,667. Dans pratiquement toutes les catégories offensives, à l’exception peut-être des longues balles, les Mariners pointent dans le dernier tiers de toute la MLB.

Cela montre à quel point autant la rotation partante que l’enclos de relève font un travail exceptionnel depuis le début de la présente campagne.

Et si l’attaque se réveille enfin, les Mariners pourrait devenir une formation que personne ne voudra affronter lors de la prochaine danse automnale.

D’ailleurs, au cours des deux dernières semaines, il y a eu une augmentation notable de la production de points à Seattle. Depuis le 31 mai dernier, les frappeurs des Mariners maintiennent une moyenne de 4,6 points par match, ce qui est supérieur à la moyenne globale de la ligue de 4,3.

Il s’agit d’une nette amélioration par rapport aux deux premiers mois et si nous avons appris quelque chose sur les Mariners au cours des dernières années, c’est que leurs lanceurs n’ont généralement besoin que d’un minimum de points pour engranger la victoire la plupart du temps, Seattle ayant une fiche de 32-5 (,865) lorsque les Mariners marquent au moins quatre points en 2024.

Il ne faudra donc pas compter les Mariners hors du portrait des équipes qui peuvent aspirer aux grands honneurs si tout tombe en place d’ici le mois d’octobre.

Tags:

Mariners de Seattle

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey

Laisser un commentaire