Les Red Sox pourraient être des acheteurs à la date limite

Actualités, Rumeurs

Pascal Harvey

Publié le 1 juillet 2024 à 16h30

Plutôt passifs lors des deux dernières périodes de transactions, les Red Sox de Boston pourraient faire plus de bruit cette saison en raison de leur position au classement et se placer dans le siège d’acheteurs est une forte possibilité.

Grâce à leur victoire de 4-1 sur les Padres de San Diego, hier, les Red Sox montrent maintenant une fiche de 44-39, leur donnant quasiment accès aux séries éliminatoires à titre d’équipe repêchée. Ils sont en ce moment à un match et demi des Royals de Kansas City et d’une place de meilleur deuxième dans la Ligue américaine.

Considérant que le rendement de l’équipe est fragile en fonction du facteur blessure (les Sox sont fortement éprouvés par la présence de nombreux joueurs blessés au sein de leur alignement), tout peut s’écrouler au cours du mois de juillet, ruinant ainsi leurs chances de participer aux séries en 2024.

Pour le moment le moral est bon et Alex Cora réussi à tirer le meilleur de chaque élément dont il dispose. Cependant, le gérant a besoin d’aide et quelques transactions pourraient faire toute la différence pour lui et l’organisation.

Si les Red Sox doivent connaître du succès cette saison et au cours des prochaines, il serait hasardeux de penser que cela puisse se faire sans la présence de Cora à la barre de l’équipe. Au même titre que David Ross chez les Cubs, les dirigeants des Sox ne peuvent se permettre de laisser aller Cora sous d’autres cieux et espérer un meilleur résultat avec quelqu’un d’autre. Ils doivent donc tout faire pour lui permettre de terminer le travail à Boston.

Dans un passé pas si lointain, bien des gens ont critiqué le travail de Chaim Bloom en lui reprochant son manque de vision et d’ambition. Soyons reconnaissants et soulignons plutôt son travail de consolidation de la base avec l’ajout de bons jeunes athlètes qui sont possiblement passés sous le radar des pseudo-experts. Le travail de Bloom permet aujourd’hui à son successeur Craig Breslow de se concentrer sur le prochain niveau, c’est-à-dire, permettre aux Sox de participer aux séries.

Cora serait l’homme le plus heureux de la planète si Breslow allait chercher les pièces manquantes permettant de compléter le puzzle idéal. Luis Rengifo des Angels viendrait combler un manque au milieu de l’avant-champ, tandis que l’ajout d’un bon partant consoliderait une rotation fragilisée par les blessures. Non, les Red Sox ne deviendront pas les Yankees ou les Orioles du jour au lendemain, mais quelques transactions bien réfléchies leur permettraient d’espérer faire un bon bout de chemin le moment venu.

Et s’il advenait que les Sox s’effondrent d’ici les prochaine semaines, Breslow pourraient changer son fusil d’épaule et échanger quelques éléments qui pourraient quitter via le marché des joueurs autonomes. Tyler O’Neill, Nick Pivetta et Kenley Jansen sont de bons exemples.

Chaque membre de la direction de l’équipe a son rôle à jouer d’ici les prochaines semaines : Alex Cora doit garder sa troupe efficace et motivée, Craig Breslow doit s’enquérir de la disponibilité de certains joueurs qui pourraient donner plus de possibilités de victoire à son gérant, le président de l’équipe, Sam Kennedy, doit agir avec transparence afin d’informer les amateurs du club du réel plan de match d’ici la date limite, tandis que le propriétaire, John Henry, doit permettre à tous de bien manœuvrer et d’aboutir à des résultats concluants.

Les blessures à Trevor Story, Lucas Giolito et Garrett Whitlock font mal et enlèvent des munitions à Cora, mais le retour anticipé du joueur de premier coussin Triston Casas, après la pause du Match des étoiles, sera bénéfique à la formation du Massachusetts.

Tags:

Alex Cora, Craig Breslow, John Henry, MLB, Red Sox de Boston, Sam Kennedy

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Laisser un commentaire