Les Orioles l’emportent dans la controverse

Actualité

Sébastien Berrouard

Publié le 24 mai 2024 à 10h30

Avant d’amorcer la rencontre d’hier soir (jeudi) face aux White Sox de Chicago, les Orioles de Baltimore venaient de se faire balayer par les Cardinals de Saint-Louis, une première depuis mai 2022 pour la franchise du Maryland et donc une première dans la carrière d’Adley Rutschman.

Les Orioles ont cependant renversé la vapeur hier, remportant le duel face aux représentants de la ville des vents, mais non sans avoir obtenu l’aide des officiels pour engranger la victoire.

Les Bas Blancs ont amorcé la fin de la neuvième manche avec un déficit de six points, avant que l’écart ne soit réduit à deux petits points, grâce à quelques simples d’un point et d’autres coups sûrs.

Baltimore a ensuite fait appel à Craig Kimbrel sur la butte, leur troisième releveur de la manche, pour tenter d’arrêter l’hémorragie. Il n’y avait alors qu’un seul retrait au tableau.

Le voltigeur Andrew Benintendi s’est ensuite présenté au bâton représentant le point gagnant, avec deux hommes sur les buts, au premier et deuxième coussin. Il a toutefois soulevé un faible ballon à l’avant-champ capté par le joueur d’arrêt-court Gunnar Henderson.

Alors que ce dernier se dirigeait vers la balle, les arbitres ont appelé le règlement de la chandelle intérieure. Andrew Vaughn, quant à lui, est lentement retourné au deuxième, où il était déjà.

Il y avait donc deux retraits. Le receveur Korey Lee devait être le frappeur suivant, mais il n’a cependant jamais eu la chance de jouer les héros.

C’est que l’officiel du deuxième but Junior Valentine, sûrement en manque d’attention et cherchant à tout prix à se faire connaitre, est sorti de nulle part, prétextant que Vaughn avait interféré avec Henderson, ce qui a entraîné un double jeu qui a mis fin au match.

Le gérant Pedro Grifol est tout de suite sorti sur le terrain pour plaider sa cause, avec raison, mais l’officiel en chef, Adrian Johnson, lui a signalé que la décision était définitive.

Il s’agit certainement de l’un des pires appels de l’histoire de la MLB.

Moins de deux mois après le début de la présente saison régulière, les arbitres ont fait la une à plusieurs reprises, et jamais pour les bonnes raisons. Avec la médiocrité de plusieurs d’entre eux, dont Valentine qui appelle des prises aux chevilles mais qui rate des lancers en plein cœur du marbre en plus d’appeler des interférences fantômes, on ne s’attend pas à ce que la tendance s’inverse.

Tags:

Adrian Johnson, Andrew Vaughn, Gunnar Henderson, Junior Valentine, Orioles de Baltimore, Pedro Grifol, White Sox de Chicago

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire