J.D. Martinez et le risque d’une offre qualificative des Dodgers

Actualité, Rumeurs

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 1 novembre 2023 à 14h17

J.D. Martinez est un excellent frappeur. Normalement, un joueur de sa trempe doit recevoir une offre qualificative en devenant joueur autonome… mais il a toujours réussi à l’éviter.

Avec le marché des joueurs autonomes qui arrive, on va se rafraîchir la mémoire un peu.

Une offre qualificative, c’est une offre d’un an qu’un club peut faire à un joueur autonome. Un joueur ne peut en avoir qu’une en carrière.

Le montant est évalué selon une moyenne d’un certain nombre de gros salaires dans le baseball. Cette année, ça devrait être une offre de 20.5 M$.

Un joueur qui va signer un contrat de plusieurs années ailleurs va la refuser. Par exemple, Shohei Ohtani ne signera pas une telle offre avec les Angels. Ce serait ridicule de se menotter pour un an à ce prix-là.

Certains joueurs qui veulent reconstruire leur valeur vont choisir de l’accepter. Un club ne pourra donc pas leur en soumettre une l’année suivante.

Un joueur qui la refuse devient autonome, mais est rattaché à un choix au repêchage. Par exemple, le club qui signera Ohtani devra payer aux Angels un choix entre la deuxième ronde et la quatrième ronde.

Pour les supervedettes, c’est négligeable. Pour des joueurs qui sont bons, sans plus, cela peut les menotter un petit peu.

Notons qu’un joueur doit avoir passé toute une saison avec une même équipe pour pouvoir en recevoir une. Cody Bellinger a manqué son coup de peu, sur celle-là.

Mais bon. Tout ça pour dire que J.D. Martinez a réussi à l’éviter en 2017 parce qu’il a été échangé à la date limite. L’an passé, il n’en a pas eu non plus puisque les Sox avaient visiblement peur qu’il l’accepte.

Et là, les Dodgers ont la même question entre les mains.

Théoriquement, cela ne devrait pas être une question difficile. Martinez a eu une très belle année et il devrait avoir des offres pluriannuelles sur sa table. Il devrait donc refuser une offre qualificative.

Mais vous savez comme moi qu’un DH pur et dur, ça se menotte. Ce ne sont pas tous les clubs qui veulent le même frappeur de choix chaque jour.

Il existe donc un monde dans lequel Martinez, qui a frappé 33 circuits en 2023, accepte une éventuelle offre qualificative de la part des Dodgers, donc un contrat d’un an à 20.5 M$.

Les Dodgers aimeraient ravoir son coup de bâton si possible… mais le problème, c’est que ce ne sera possiblement pas réaliste de le ramener.

Pourquoi? Parce que si les Dodgers signent Shohei Ohtani, le poste de DH sera pris et Martinez ne pourra pas l’avoir.

Rappelons que les Dodgers sont les favoris dans le dossier Ohtani. Si le club a l’intention de signer le Japonais, il ne peut pas risquer de se menotter en offrant le poste en 2024 à J.D. Martinez.

Je l’ai dit : ça complique les choses, être un frappeur désigné à temps plein. Même si J.D. fit bien à Los Angeles, son poste est donc en danger.

Tags:

Dodgers de Los Angeles, J.D. Martinez, Shohei Ohtani

Articles similaires

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois

Pascal Harvey