Comment la MLB pourra-t-elle se remettre des effets négatifs du lockout?

Publié le 02 mars 2022

Hier, après ne pas avoir réussi à s'entendre avec les joueurs en vue d'un nouveau contrat de travail, Rob Manfred s'est fait demander par les journalistes comment son sport allait pouvoir compétitionner avec les autres options de divertissement des amateurs de balle, qui n'ont pas un dollar loisir infini.

Et la question est pertinente : comment s'en sortir?

Lors du dernier arrêt de travail en 1994-1995, ça aura pris, sur plusieurs années, la course aux circuits de 1998 et les stéroïdes pour ramener du plaisir dans le monde du sport.

Mais en 2022, Rob Manfred ne peut pas attendre plusieurs années. Il devra trouver une solution rapidement pour ramener le plaisir dans la place.

Est-ce que cela passera par des balles qui voyagent plus loin? C'est ma prédiction.

Après tout, en ce moment, l'opinion populaire ne favorise absolument pas le côté patronal. Même les gros journalistes de baseball se placent en faveur des joueurs depuis quelques jours.




Avec les joueurs qui vont se battre pour leurs droits, on comprend que les techniques utilisées par la MLB sont déloyales. À commencer par couper la conférence de presse des joueurs en plein milieu de la diffusion à MLB Network hier...

Ross Stripling, représentant syndical des Blue Jays, a d'ailleurs expliqué à Sportsnet à quel point la limite imposée par les proprios était déloyale.


Mais la vraie question, dans tout ça, c'est de se demander si les partisans de baseball seront fâchés suite à cet arrêt de travail.

Après tout, en ce moment, les fans de balle veulent planifier des voyages en Arizona et en Floride. Ils veulent ouvrir MLB.tv afin de se mettre en arrière-plan un match des Pamplemousses à 13h et es Cactus à 16h tout en travaillant. Ils veulent une saison normale après 24 mois intenses dans la société.

Mais les patrons ont déclenché un lockout (ce qui n'était pas obligatoire puisque les deux partis peuvent négocier sans arrêt de travail de la part des propriétaires) et ils n'ont pas soumis d'offre aux joueurs pendant des semaines.

Ces derniers, bien évidemment, sont fâchés.


Pourquoi agir ainsi? Pourquoi ne pas avoir négocié avant? Ce sont des questions légitimes.

Comment la MLB va-t-elle se remettre de tout ça, donc? Je ne sais vraiment pas. Il faudra rebâtir un lien de confiance avec les partisans, ce qui est plus difficile à faire qu'à dire, clairement.

En fait, vous savez quoi? Il existe une solution pour commencer à réparer les pots cassés : s'entendre rapidement. Négocier de bonne foi et sauver les 150+ matchs qu'il reste à la saison.

Mais ne retenez pas votre souffle : ça n'arrivera peut-être pas rapidement.

Partage

Par Charles-Alexis Brisebois

  • Nos partenaires

    AlleyOop 360 Attitude Football
  • Tous droits réservés © 2016 – 2022 Passion MLB
    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram