Bo Bichette ne serait pas surpris d’être échangé à la date limite

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 27 juin 2024 à 18h15

Cet après-midi, Ross Atkins a été appelé à parler aux médias à plusieurs reprises. Bo Bichette a aussi parlé aux représentants de la presse. Vous voulez un résumé de ce qui a été dit? On y va.

Commençons avec Bichette… parce que c’est gros.

1. Questionné à savoir s’il serait étonné d’être échangé à la date limite des transactions, Bo Bichette a été direct. Il a répondu à Hazel Mae que non, il ne serait pas du tout surpris.

Bichette n’a jamais eu peur de parler publiquement, mais ces commentaires-là sont gros. Est-il fâché/frustré en ce moment?

On sait qu’en ce moment, les rumeurs entourant les grosses vedettes des Blue Jays (Vladimir Guerrero Jr. et lui) sont nombreuses. On ne sait pas trop si les gars seront échangés, mais il y a des rumeurs.

Et avec Bichette qui s’ouvre de la sorte ainsi que Vladdy qui ouvre la porte aux Yankees et qui est dans la mire des Astros… disons que ça va brasser en masse d’ici un mois. Les propos de Bichette ouvrent la porte à quelque chose de bien plus grand qu’on ne le croyait.

2. Avant que Bichette ne parle, Ross Atkins s’est présenté devant les médias. Et en gros, il a dit le contraire. Cependant, vous savez ce que je pense des paroles officielles d’un dirigeant…

Il dit que la porte est encore ouverte pour que Bichette et Guerrero Jr. signent à long terme cet hiver. Il ne parle donc pas de les échanger.

3. En parlant de la date limite, Atkins a déclaré que le club n’avait pas reçu beaucoup de demande en lien avec ses joueurs sous contrat à court terme. Est-ce que Bichette, c’est considéré comme court terme?

Le club va déployer une stratégie sous peu.

4. Le DG est déçu de ce qu’il voit. Il s’attendait à voir plus d’attaque de la part de ses joueurs. Il se dit imputable pour le fait que le club en soit là à ce point-ci de la saison.

Il dit que depuis dix jours, il ne ressent plus de momentum positif.

5. Mais en vrai Ross Atkins, il ne s’est pas mouillé. Il a dit croire en ses joueurs et croire en son gérant, John Schneider. Il a répété qu’il était l’homme de la situation, comme il y a quelques semaines.

Mais en même temps, il comprend la frustration des fans? #Contradictoire

6. Le DG sait que le temps commence à presser pour son équipe, mais il veut gagner en 2025. J’imagine que gagner en 2025 passe par le fait de garder ses deux grosses vedettes offensives…

Il veut aussi étirer la fenêtre d’opportunité le plus longtemps possible.

Donc en gros, on sent que le patron a sorti la cassette. Il lui reste quelques semaines seulement avant de prendre de très grosses décisions qui auront de l’impact sur la suite des choses.

À suivre, donc.

  • L’alignement du jour.
  • Sa suspension est terminée.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Bo Bichette, Ross Atkins

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire