Au tour de Tim Mayza d’être désigné pour assignation par les Blue Jays

Actualité, Blue Jays

Charles-Alexis Brisebois

Publié le 29 juin 2024 à 12h30

Les Blue Jays de Toronto de 2024 n’ont pas peur de prendre des décisions qui ne font pas toujours le bonheur des gens en se séparant de joueurs qui sont là depuis longtemps ou qui sont bien aimés.

En même temps, ce n’est pas reproche : le club va mal et le temps n’est plus à la rigolade.

Libérer Cavan Biggio, dans l’organisation de 2016 à 2024, est un exemple. Envoyer Erik Swanson à Buffalo en est un autre. Et là, le club a décidé de désigner pour assignation le populaire (parmi ses coéquipiers) Tim Mayza.

Le club en a fait l’annonce, question de rappeler Jose Cuas à la place.

Tim Mayza, qui était dans l’organisation depuis 2013, est une grosse raison expliquant les insuccès de l’enclos des Torontois en 2024. Il a été superbe en 2023, mais cette saison, sa moyenne de 8.03 est horrible.

Tout comme Erik Swanson, il a perdu le nord. Ajoutons à cela les blessures de Jordan Romano et de Yimi Garcia et nous avons quatre grosses raisons qui expliquent l’effondrement de l’enclos.

Chad Green et Trevor Richards ne peuvent pas tout faire seul.

Avec Genesis Cabrera, Nate Pearson, Bowden Francis, Zach Pop, Brendon Little, Green, Richards et Cuas, on ne peut pas dire que c’est un enclos qui fait très peur en ce moment.

Ce n’est pas un enclos d’un club qui peut se permettre d’acheter à la date limite, en tout cas.

Restera donc à voir si Mayza ira ailleurs… ou si les Blue Jays ont fini. Est-il impossible, à ce rythme-là, de penser que Nate Pearson pourrait être le prochain à écoper?

  • Brian Serven est en ville. Notons que la femme de Danny Jansen va bientôt accoucher.
Tags:

Blue Jays de Toronto, Jose Cuas, Tim Mayza

Articles similaires

Charles-Alexis Brisebois

Sébastien Berrouard

Charles-Alexis Brisebois

Laisser un commentaire