Andrew McCutchen ramènera une culture gagnante à Pittsburgh

Actualité, Expos

Jean-François Rivard

Publié le 29 janvier 2023 à 13h00

Andrew McCutchen

Hier après-midi, les Pirates tenaient un événement pour leurs détenteurs de billets de saison. Près de 2000 partisans étaient réunis au PNC Park pour rencontrer quelques joueurs, entraîneurs et membres de l’organisation.

Le vétéran Andrew McCutchen était parmi eux, lui dont le retour à Pittsburgh a été l’une des plus belles histoires de l’hiver. Il n’a pu cacher sa joie d’être de retour à la maison. Une joie qui est grandement partagée par les amateurs de l’équipe.

Il a parlé des moments difficiles qu’il a vécu en demeurant à Pittsburgh, mais en évoluant ailleurs ces dernières années. Tellement, qu’il ne pouvait même pas regarder le stade lorsqu’il passait devant.

Son retour viendra certainement motiver les jeunes joueurs des Pirates. Il a connu les hauts et les bas de la franchise.

« Il y a eu un moment où nous avons perdu 100 matchs à l’époque, et après nous en avons gagné presque 100. Qui dit que nous ne sommes pas capables d’en faire autant? »

Andrew McCutchen

Un discours qui vient nous rappeler la fin de carrière de Gary Carter avec les Expos. En 1992, lorsqu’il est venu disputer la dernière saison de sa carrière à Montréal, « Nos Amours » ont remporté 87 matchs pour terminer au deuxième rang de leur division.

C’était le début des plus belles années des Expos. Même si Carter avait pris sa retraite par la suite, il a ramené une culture gagnante dans le vestiaire. C’est exactement ce que McCutchen pourrait faire à Pittsburgh.

Avec sa dernière présence au bâton, le « Kid » a enflammé le Stade olympique et montré la marche à suivre pour les plus jeunes.

À McCutchen de reproduire la même chose.

Tags:

Andrew McCutchen, Gary Carter, Pirates de Pittsburgh

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Félix Forget

Charles-Alexis Brisebois