A.J. Preller devra convaincre trois lanceurs de rester à San Diego

Actualité

Pascal Harvey

Publié le 23 mai 2022 à 12h00

Joe Musgrove, Sean Manaea et Mike Clevinger, trois lanceurs attirés à San Diego par A.J. Preller afin de rendre le groupe de partants plus compétitif, pourraient tous être libres comme l’air au terme de la présente campagne.

Un gros hiver attend donc Preller et il devra bien jouer ses cartes car dans un an, le même scénario s’appliquera dans le cas de Blake Snell et de Yu Darvish.

Rappelons que Musgrove a rejeté la dernière offre des Padres qui s’élevait à 88 M$ sur une période de huit ans.

Voulant répondre coup pour coup avec leurs éternels rivaux de Los Angeles (Dodgers) et dans le but de se doter d’une rotation redoutable et productive, le directeur général des Padres a été très actif au cours des deux dernières campagnes en attirant bon nombre de lanceurs venus d’ailleurs. Musgrove, Manaea et Clevinger en sont quelques exemples.

Pour se faire, l’organisation n’a pas eu d’autres choix que de sacrifier un peu d’avenir au profit du présent. Disons que les résultats de la dernière saison ne plaident pas en faveur de Preller.

En excluant MacKenzie Gore (premier choix de l’équipe en 2017) les autres partants actifs de la rotation sont tous arrivés à San Diego grâce au travail de Preller et de son désir de tenir tête aux Dodgers et aux Giants.

Pour le moment, la saison des Padres se déroule bien et leurs chances de se tailler une place en séries éliminatoires 2022 s’avèrent bonnes.

Cependant, étant donné que l’organisation ne dispose plus de la profondeur acquise en raison de quelques années plus misérables, le travail d’A.J. Preller sera colossal afin de conserver la tête hors de l’eau.

Les cinq lanceurs en cause et leurs agents sentent l’homme un peu pris au piège de ses propres décisions et flairent certainement l’opportunité d’être plus gourmands, mais à ce jeu, il ne pourrait y avoir que des perdants.

De son côté, le gérant des Padres, Bob Melvin, est de retour sur le banc de son équipe.

Celui qui a décidé de se joindre aux Padres après avoir fait de la magie à Oakland a subi une intervention chirurgicale à la prostate qui a eu pour effet de le tenir loin du terrain pour les six derniers matchs des siens.

Personne ne voulait précipiter son retour et les Padres ont cumulé un dossier de 4-2 en son absence, mais le principal intéressé ne voulait pas manquer une journée de travail de plus.

Son retour est salué par plusieurs membres de l’organisation, dont le vétéran Eric Hosmer, qui juge le retour de Melvin de véritable bénédiction.

Les Padres sont gâtés en ce moment avec la présence d’un gérant d’expérience, eux qui ont préalablement fait confiance à quelques individus sans trop de bagage dans les Majeures, dont Jayce Tingler.

Tags:

A.J. Preller, Bob Melvin, Joe Musgrove, Mike Clevinger, Padres de San Diego, Sean Manaea

Articles similaires

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard

Sébastien Berrouard