Yankees : le prix pour Cody Bellinger est cher à leur goût

Actualité, Rumeurs

Félix Forget

Publié le 30 novembre 2023 à 8h30

Cody Bellinger est un nom assez intéressant sur le marché de l’autonomie cet hiver. À pareille date l’an dernier, il était vu comme un projet que les Dodgers venaient d’abandonner, mais cette année, il fait l’envie de bien des formations de la ligue.

Il n’aura pas à se contenter d’un contrat d’un an, cet hiver. Loin de là.

On sait que les Giants sont intéressés, mais sans surprise, ce sont les Yankees qui retiennent l’attention dans le dossier. On parle d’ici d’un gars qui semble taillé sur mesure pour le Bronx et qui coche bien des cases pour les Yankees.

Il pourrait jouer au champ centre en attendant le retour de Jasson Dominguez, et ensuite, il pourrait prendre le premier but quand Anthony Rizzo quittera. Et un frappeur gaucher au Yankee Stadium, ça peut rapporter gros.

On sent donc que les Yankees, qui ont les moyens de leurs ambitions, sont prêts à sortir le chéquier pour l’attirer en ville… mais pas à n’importe quel prix.

Selon ce que rapporte Brendan Kuty, de The Athletic, les Yankees trouvent que dans l’état actuel des choses, Bellinger a des demandes salariales un peu élevées.

Encore une fois, donc, les Bombardiers (qui ne manquent pas d’argent) semblent avoir peur de sortir le chéquier. Depuis quelques années, à quelques exceptions près, c’est souvent la même rengaine.

Les Yankees semblent donc avoir de l’intérêt pour les services de Bellinger, mais si ce dernier veut évoluer dans le Bronx, il devra diminuer ses demandes salariales un brin.

Ce n’est pas nécessairement surprenant que le joueur se permette d’avoir de grosses demandes alors que le marché de l’autonomie vient tout juste de débuter, mais visiblement, il risque de devoir baisser ses demandes s’il veut évoluer dans le Bronx.

Dans tous les cas, ça ne risque pas de débloquer tant et aussi longtemps que Shohei Ohtani n’a pas signé son prochain contrat.

La question, maintenant, c’est de savoir quelles sont les demandes de Bellinger que les Yankees semblent trouver démesurées. Parce que si une autre équipe les trouve raisonnables, les Bombardiers vont devoir augmenter leur offre.

Bref, tout ça sera à suivre, mais dans l’état actuel des choses, les Yankees vont avoir besoin que Bellinger fasse son bout de chemin s’il veut jouer dans le Bronx.

Sinon, Brian Cashman va (vraiment) devoir passer un coup de fil à Jung-Hoo Lee.

10e manche
  • Nick Martinez : deux ans, 26 M$ et une option de sortie chez les Reds.
  • Joey Wendle chez les Mets.
  • Deux signatures à Atlanta.
Tags:

Cody Bellinger, Yankees de New York

Articles similaires

Pascal Harvey

Charles-Alexis Brisebois

Félix Forget